Comment savoir si mon chien est malade ?

Comment savoir si mon chien est malade ?
N'hésitez pas à contacter votre vétérinaire si vous avez le moindre doute sur l'état de santé de votre chien.
Il est souvent difficile de savoir si son chien est malade. En effet, il ne peut malheureusement pas nous dire s’il a mal quelque part, s’il ne se sent pas bien, etc… Il est donc tout à fait légitime de se demander comment "deviner" si son chien est malade et s’il est utile de consulter un vétérinaire. Nous vous proposons de découvrir les principaux symptômes rencontrés chez les chiens malades qui nécessitent de consulter un vétérinaire.

 

La  « forme » de votre chien

Si vous trouvez que votre chien est abattu, peu réactif, qu’il ne veut pas jouer, etc…, il est peut-être malade. Soyez alors attentif à votre chien pour voir s’il ne présente pas un des symptômes présentés ci-dessous.

En tant que propriétaire, vous êtes la personne qui connaît le mieux votre animal et qui pourra détecter rapidement une baisse de forme ou un changement anormal de comportement.

 

L’appétit et la consommation d’eau

Un animal malade refusera généralement de s’alimenter. L’anorexie est donc un signe d’alerte d’une maladie. Un chien malade peut aussi refuser de boire et se déshydrater.

Ce n’est également pas normal si votre chien boit de façon excessive. Une augmentation de la quantité d’eau bue s’accompagne d’une augmentation de la quantité d’urine émise : on parle de syndrome polyuro-polydipsie.

De même, une augmentation de la quantité de nourriture consommée est anormale : on parle de polyphagie.  

Il est donc important de consulter un vétérinaire si votre chien refuse de s’alimenter et de boire, ou s’il boit plus et mange beaucoup plus que la normale.

 

La température rectale

La seule méthode fiable pour mesurer la température de votre chien est d’utiliser un thermomètre. La température rectale chez le chien est comprise entre 38°C et 39°C.

Si la température est supérieure à 39°C, alors votre chien a de la fièvre (aussi appelée hyperthermie). La fièvre peut être rencontrée lors de maladies infectieuses, de coups de chaleurs, etc…

Si la température est très inférieure à 38°C, alors votre chien est en hypothermie.

Dans les deux cas, il est vivement conseillé de consulter un vétérinaire.

 

La couleur des muqueuses

La couleur des muqueuses peut être évaluée au niveau des gencives par exemple. Elles doivent être roses et humides. Si les muqueuses sont pâles, jaunes, si vous observez des tâches rouges, etc…, nous vous conseillons de consulter un vétérinaire car cela peut être le signe d’une maladie grave (intoxication par des raticides anticoagulants, leptospirose, etc…)

 

Le poids

Une perte de poids rapide et importante est toujours anormale. Elle est souvent le signe de maladies graves (troubles endocriniens ou processus tumoral par exemple). Il est donc important de surveiller le poids de son animal.

 

Les symptômes respiratoires

De nombreux symptômes respiratoires peuvent être rencontrés : toux, éternuements, ronflements, etc…

Les causes sont variées : maladies parasitaires, infectieuses, cardiaques…

 

Les symptômes digestifs

Si votre chien présente des troubles digestifs (vomissements, diarrhées, douleur abdominale, constipation etc…), alors il est recommandé de consulter un vétérinaire.

Attention à la dilatation-torsion d’estomac chez les grands chiens qui est une véritable urgence ! Si votre chien semble vouloir vomir et n'y arrive pas et que son abdomen semble gonflé, il faut tout de suite l'emmener chez votre vétérinaire.

 

Les affections de l’appareil urinaire

Il est important de surveiller la couleur des urines de votre chien. Si vous observez du sang dans les urines, cela peut être le signe d’une infection utérine, ou encore d’une infection de la prostate chez le mâle. Les urines peuvent aussi être très foncées (couleur « cola ») lors de piroplasmose par exemple.

Si vous observez également que votre chien urine plus souvent qu’avant, qu’il est douloureux lorsqu’il urine, qu’il n’arrive pas à uriner, etc…, consultez un vétérinaire.

 

Les affections de l’appareil génital

Chez les femelles non stérilisées, des pertes vulvaires blanchâtres muco-purulentes peuvent être rencontrées lors de pyomètre. Une consultation en urgence est nécessaire chez un vétérinaire.

 

Les boiteries

Une boiterie chez un chien peut avoir de nombreuses origines : arthrose, fracture, dysplasie, rupture des ligaments croisés, plaie sur les coussinets, etc…

Une radiographie pourra être réalisée pour établir un diagnostic.

 

Les symptômes neurologiques

De nombreux troubles neurologiques peuvent être présents : troubles de l’équilibre, paralysie, tremblements, perte de vision, etc… Ils peuvent être dus à de nombreuses causes : intoxication, hernie discale, maladies infectieuses, etc…

Lorsque des symptômes neurologiques sont observés, il est conseillé de consulter en urgence un vétérinaire.

 

Les symptômes dermatologiques

Si votre chien présente des démangeaisons, une chute de poils importante, des boutons, des zones de peau irritée, rouge, etc…il est recommandé de consulter un vétérinaire pour qu’il examine votre chien. Des examens complémentaires pourront être nécessaires pour déterminer l’origine des symptômes (raclages cutanés, biopsies, etc…).

 

En conclusion, nous vous conseillons de consulter un vétérinaire si vous avez le moindre doute sur l’état de santé de votre animal pour qu’il l’examine. Il réalisera éventuellement des examens complémentaires (bilan sanguin, radiographie, etc…) pour établir un diagnostic et prescrire un traitement adapté. Une prise en charge précoce permettra de soulager votre chien et limiter l’aggravation de la maladie.

Pour prévenir les maladies, n’oubliez pas de vacciner votre chien, de le vermifuger, de le traiter contre les puces et les tiques, de le nourrir avec des aliments de qualité, etc… Nous vous conseillons également de consulter régulièrement votre vétérinaire pour réaliser un bilan de santé. Un bilan sanguin « de routine » est conseillé avant une intervention chirurgicale et chez les animaux âgés.

N’hésitez pas à consulter nos fiches sur la santé du chien.

 

Crédit photo iStock.