L'hypothyroïdie du chien

chien-hypothyroïdie
le chien hypothyroïdien est souvent léthargique
L'hypothyroïdie est une maladie hormonale, elle est due à un dysfonctionnement ou une destruction des glandes thyroïdes qui se situent dans le cou. Ces glandes sécrètent les hormones thyroïdiennes T3 et T4, qui ont un rôle important dans le métabolisme du chien et le fonctionnement de son organisme. Toutes les races de chiens peuvent être touchées entre 2 et 8 ans en général. Comment reconnaître cette maladie et que faire pour la traiter ?

 

D'où vient cette maladie ?

Il existe deux causes principales à cette maladies :

- une atrophie de la glande par un mécanisme auto-immun : le système immunitaire attaque la glande et détruit ses cellules. On parle de thyroïdite lymphoplasmocytaire.

- une atrophie idiopathique, dont on ne connaît pas le mécanisme : les cellules de la glande sont remplacées par de la graisse.

Les autres causes sont beaucoup plus rare : cancer de la thyroïde, perturbation due à la prise de certains médicaments, carences en iode...

 

Comment la reconnaître ?

Voici les symptômes que vous pouvez remarquer chez votre chien et qui peuvent correspondre à cette maladie :

- tendance à l'obésité

- intolérance à l'effort, léthargie

- frilosité : le chien recherche la chaleur

- état dépressif, on parle du "faciès tragique"

- perte de poils symétrique sur les flancs, épaississement et pigmentation de la peau

Certains chiens n'expriment pas tous ces symptômes bien entendu. D'autres symptômes peuvent aussi apparaître : troubles comportementaux (irritabilité, agressivité), faiblesse musculaire, amyotrophie, difficultés locomotrices, bradycardie...

D'une manière générale on peut résumer tous ces symptômes par la phrase "un chien vieux avant l'âge". Si vous avez un doute, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire afin qu'il fasse le diagnostic.

 

Le diagnostic chez le vétérinaire

Votre vétérinaire effectue une prise de sang et dosera ou fera doser dans un laboratoire spécialisé plusieurs éléments : biochimie sanguine, et surtout dosage de l'hormone thyroïdienne T4 associé au dosage de TSH qui régule la production de ces hormones.

Un chien qui souffre d'hypothyroïdie présente souvent un taux faible de T4 associé à un taux élevé de TSH, ainsi qu'un taux élevé de cholestérol et de lipides sanguins.

 

Le traitement de l'hypothyroïdie

Il faut administrer au chien une hormone thyroïdienne de remplacement sous forme de comprimés, à donner à vie.

Dans la plupart des cas, l'état général d'un chien hypothyroïdien s'améliore grandement en quelques jours. Vous retrouverez votre chien plus actif. L'amélioration de la peau et du pelage (repousse du poil, disparition des problèmes de peau) est beaucoup plus longue et peut prendre plusieurs mois.

Des contrôles sanguins doivent ensuite régulièrement être réalisés par votre vétérinaire, le suivi est très important surtout dans les premiers temps suivants la mise en place du traitement. Les contrôles seront ensuite espacés à 1 ou 2 fois par an.

Le pronostic de cette maladie est bon une fois le traitement mis en place.

Crédit photo fanelie rosier .