La dilatation-torsion d'estomac chez les grands chiens

Berger allemand devant sa gamelle
Fractionnez la ration alimentaire en deux ou trois repas

La dilatation-torsion d'estomac est une affection grave, s'avérant fatal dans de nombreux cas, et à laquelle les grands chiens sont prédisposés. Pour limiter les risques, les chiens ne doivent pas manger trop vite, ils doivent bien mâcher et rester calmes après leur repas.

La dilatation-torsion d'estomac : de quoi s'agit-il ?

Comme son nom l'indique, cette affection se traduit par un retournement de l'estomac en général à 180° dans l'abdomen du chien, survenant généralement après un repas trop copieux, avalé trop vite et/ou suivi d'efforts brusques.

Les principaux symptômes sont des douleurs abodminales intenses, une dégradation très rapide de l'état général, mais aussi des tentatives de vomissements infructueuses, généralement caractéristiques.

Les grands chiens sont les plus exposés à ce problème : ils ont en effet un tube digestif qui ne représente que 3% de l'organisme (contre 7% pour les petits chiens), d'où une mobilité de l'estomac supérieure, et donc un estomac qui a plus facilement tendance à se retourner sur lui même en effectuant un demi-tour.

Ce problème est une réelle urgence chirurgicale, le chien pouvant mourir très rapidement s'il n'est pas amené chez le vétérinaire dès les premiers symptômes. Votre vétérinaire et son équipe prendront alors le cas en charge, en gérant l'état de choc de l'animal, le perfusant de façon adéquate, le sondant, le trocardant pour laisser le gaz s'évacuer, intervenant chirurgicalement, ...

 

Comment limiter les risques de dilatation-torsion d'estomac ?

Quelques règles simples sont à respecter, et diminueront grandement les risques de dilatation-torsion d'estomac :

  • Fractionner la ration alimentaire en deux ou trois repas quotidiens (surtout si votre chien est très glouton), pour ne pas surcharger l'estomac et favoriser la digestion.
  • Ne pas lui faire faire d'exercice, le garder bien au calme, dans les deux heures qui suivent un repas, pour laisser l'estomac au repos le temps de la vidange gastrique.
  • Choisir une alimentation de qualité spéciale grands chiens à base de croquettes dont la taille est étudiée pour augmenter la durée de mastication et donc diminuer la vitesse d'ingestion de la ration. La densité énergétique élevée de ces aliments permet d'obtenir un apport énergétique adéquat avec une ration de volume moindre.

Les aliments spécifiquement conçus pour les chiens de grands gabarits contiennent en plus des éléments nutritifs de qualité (protéines, fibres très digestibles, matières grasses) nécessaires au métabolisme du grand chien et un complément protecteur des articulations, particulièrement fragile dans les grandes races.

Enfin, pour diminuer la vitesse d'ingestion de la ration, sachez qu'il existe des gamelles spécifiquement conçues pour que le chien mange plus lentement. Citons par exemple l'écuelle Slow Feed de Camon ou le Bol Anti-étouffement de Dog It.

 

Crédit photo Monika Wisniewska iStockPhoto.