Comprendre mon chiot

Comprendre mon chiot
décrypter les attitudes de votre chiot vous aidera à le comprendre
A l’adoption d’un chiot, on se pose beaucoup de question, on cherche à comprendre ce nouveau compagnon canin, à décrypter son attitude, ses besoins… Le chiot a quitté sa mère, sa fratrie et doit apprendre à vivre avec vous chez vous, c’est une période qui n’est pas évidente pour lui. Voici nos conseils pour comprendre votre chiot au mieux.

 

Besoins physiologiques de base d’un chiot à l’adoption

Votre chiot, à l’âge de 2 mois, a besoin de peu de choses pour être en bonne santé. Ses activités ne sont pas très variées, les premiers temps, il va :

- Dormir. Beaucoup : jusqu’à 18 heures par jour et il est très important de respecter ce temps de sommeil sans le déranger. Prévenez bien vos enfants afin qu’ils soient conscients qu’il est important de laisser leur petit compagnon canin dormir. Installez dès le départ un coin couchage à l’écart du passage, qui ne soit pas dans la chambre, placez y un panier ou un coussin et votre chiot prendra ainsi ses bonnes habitudes.

- Manger. Un aliment spécialement formulé pour répondre aux besoins physiologiques d’un chiot en croissance, adapté à la taille de sa race. Il est conseillé au début de répartir la ration journalière en 2 ou 3 repas par jour afin de ne pas surcharger le petit estomac du chiot.

- Faire ses besoins. Vous pouvez commencer dès l’adoption à lui donner de bonnes habitudes pour l’apprentissage de la propreté : sortez le très souvent, félicitez le grandement lorsqu’il fait ses besoins dehors… Ne le grondez pas si vous trouvez un pipi par terre chez vous, c’est normal pendant les premiers mois !

- Jouer. Il est important que vous jouiez avec votre chiot pendant ses phases d’éveil. Il existe de nombreux jouets à lancer, à porter, à mordiller afin qu’il fasse ses dents et qui éviteront qu’il prenne vos chaussures ou les jouets des enfants…

 

Le langage corporel

Un chien ne communique pas comme un humain : la communication visuelle est très importante, en effet un chien utilise différentes postures, différentes attitudes qui peuvent être décryptées afin de permettre un contrôle de l’agressivité dans les interactions sociales.

•    Si les oreilles et la commissure des lèvres sont tirées vers l’arrière et que la queue remue régulièrement --> le chien est content de voir quelqu’un

•    Si le train avant est fléchi et le train arrière élevé --> le chien montre son envie de jouer

•    Si le corps et la tête sont droits, la queue et les oreilles dressées --> le chien est en confiance

•    Si la posture du corps est plus basse, comme accroupie, la queue et les oreilles baissées --> le chien n’est pas en confiance

•    Si le chien essaie de se grandir, qu’il se penche en avant et regarde fixement --> il est agressif et en confiance, il peut aussi montrer les crocs et retrousser les babines.

•    Si le chien cherche à s’aplatir, a la queue entre les pattes et la tête baissée --> il est craintif et cherche l’apaisement pour désamorcer l’escalade à l’agressivité

•    Si le chien se met sur le dos et expose son aine --> il se soumet en abandonnant toute tentative de défense

 

La socialisation

Le chiot doit lui aussi apprendre à vivre avec nous, en société, en ville ou à la campagne, avec des adultes, des enfants, d’autres chiens, d’autres animaux, au contact de nombreux bruits qui peuvent être très effrayants pour eux au début. Ils doivent s’habituer, c’est la période de socialisation.

Ces apprentissages sont très importants car ils vont permettre d’éviter le risque que le chien ne développe plus tard des peurs, des phobies envers des choses de la vie de tous les jours…

Il est important de donner à votre chiot tout de suite de bonnes habitudes concernant sa place dans votre famille. Le chien est un animal qui vit en meute, si la hiérarchie est bien établie et que vous vous placez tout de suite en position de dominant, il sera moins stressé et donc moins sujet à développer des troubles du comportement par la suite. Consultez notre fiche sur les règles générales de hiérarchie.

 

Crédit photo © Maslov Dmitry.