Les allergies chez le chien

Les allergies du chien
Il existe 4 grands types d'allergies
Les chiens, à l'instar de l'homme, peuvent être victimes d'allergies qui sont souvent bien gênantes, aussi bien pour le chien, que pour le propriétaire, qui doit réaliser des soins contraignants et souvent onéreux, mais aussi pour le vétérinaire, pour qui le diagnostic demande une démarche souvent longue et difficile.

 

Une allergie est une réaction exagérée du système de défense de l'organisme (système immunitaire) à l'encontre d'agents appelés allergènes.

Lors du premier contact avec l'allergène, l'organisme subit une sensibilisation, qui, lors des contacts suivants, entraînera cette réaction excessive responsable de symptômes variés.

Cette nécessité de contacts sensibilisants explique en partie l'apparition parfois tardive de certaines formes d'allergies.

Il existe des allergènes de différentes natures. Les pollens, les acariens de poussière et la salive de puce sont les allergènes les plus souvent rencontrés chez le chien.

 

Il existe 4 grands types d'allergies chez le chien :

  • L'atopie est une prédisposition allergique à différents allergènes. Ce sont principalement des allergènes inhalés (pneumallergènes) : les pollens, les acariens de poussières, les moisissures, les squames (particules de peau humaine).
  • L'allergie alimentaire est une sensibilisation à des allergènes ingérés dans l'alimentation (trophallergènes). La nature de ces allergènes est difficile à préciser, il existe des allergies à certaines viandes (bœuf) ou certaines céréales
  • L'allergie de contact, dont le mécanisme intime est un peu différent. Ce n'est pas une véritable allergie en fait, mais par souci de facilité, on la classera dans les allergies au sens large. La peau est sensibilisée par contact avec différentes substances (produits ménagers, pigments de certaines gamelles en plastiques, particules de béton).

Un chien pourra donc être allergique à plusieurs choses et l'addition de toutes ces allergies fera qu'à un moment donné il dépassera un seuil auquel les symptômes (souvent cutanés) se déclareront. C'est pour cela qu'il est primordial d'agir sur les allergènes que l'on peut contrôler (les puces, l'alimentation...) pour rester en dessous de ce seuil, car les autres allergènes (pollens, moisissures, etc...) sont difficiles à contrôler.

Le conseil de l’expert Purina : La nutrition est importante !

Les chiens peuvent être sensibles aux protéines présentes dans leur alimentation. Un aliment contenant un nombre limité de sources de protéines, habituellement peu utilisées dans les aliments pour chiens, joue un rôle bénéfique. Un haut niveau d’acides gras oméga 3 dans l’alimentation est aussi intéressant. Il faut un juste équilibre entre les acides gras oméga 6 et oméga 3 pour favoriser une peau et un pelage sains. Des vitamines (comme les vitamines A, B, C et E) et des minéraux particuliers (comme le zinc) sont aussi indispensables à la bonne santé de la peau et du pelage, ainsi que pour la cicatrisation des lésions. Augmenter le niveau de vitamines anti oxydantes, comme la vitamine E, et de minéraux tels que le zinc, aide à maintenir une peau et un pelage sains ; ils sont essentiels pour protéger les cellules des radicaux libres.

L'aliment Purina® Pro Plan® Veterinary Diets Canine DRM Dermatosis apporte tous ces bénéfices à votre chien. Avant utilisation ou avant prolongation de la durée d’utilisation, il est recommandé de demander l’avis d’un vétérinaire.

Il faut savoir qu’un animal allergique le reste toute sa vie, même si aujourd'hui, les possibilités diagnostiques et thérapeutiques sont performantes.

Toutefois, le diagnostic demande une démarche lourde, stricte et parfois difficile, qui nécessite une collaboration étroite et un climat de confiance entre le propriétaire et le vétérinaire.

 

Crédit photo gvinta Fotolia.