Mon chat a des pellicules

Mon chat a des pellicules
La santé de la peau et du pelage est directement liée à la qualité de l'alimentation.
Les pellicules sont des morceaux de peau qui meurent puis tombent. Ce renouvellement de la peau est tout à fait naturel. Cependant ce processus physiologique peut être accentué dans certaines conditions ; la présence de pellicules sur le poil de votre chat peut alors avoir plusieurs origines. Nous vous invitons à les découvrir afin de prévenir l’apparition de ces squames quelque peu disgracieux !

 

Pellicules et mue physiologique

Tout d'abord, la présence de pellicules dans le poil de votre chat peut être due à la mue. Or, si le pelage n'est pas brossé régulièrement pendant cette mue, le sous-poil mort reste au niveau de la peau et empêche celle-ci de respirer. Ce qui aboutit à la formation de pellicules. Ainsi, lorsque votre chat est en pleine mue, nous vous conseillons de le brosser tous les jours afin de bien décoller tous les poils morts. Cela évitera aussi qu'il n'en avale en se léchant, ce qui pourrait provoquer une occlusion intestinale.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire notre fiche "Comment bien brosser son chat ?".

 

Pellicules et alimentation

Ensuite, la santé de la peau et du pelage est directement liée à la qualité de l'alimentation. En effet, une alimentation de qualité "Premium" est moins riche en graisses, les protéines sont de meilleure qualité et l'aliment est plus digestible, les quantités à ingérer sont alors inférieures et mieux assimilées par l'organisme.

Il existe des aliments enrichis en acides gras essentiels (oméga 3 et oméga 6) spécialement conçus pour la beauté et la santé de la peau et du pelage comme "Hair and Skin Care" de ROYAL CANIN, "Derma plus" de PROPLAN, ou "Sensitive Stomach & Skin" de HILL'S Science Plan.

Parallèlement, ces aliments Premium sont à l’origine de la réduction des selles et d’une odeur moins forte de celles-ci grâce à la haute digestibilité de ces aliments.

 

Pellicules et parasites

Il faut savoir que la vermifugation est importante, elle permet au chat d’avoir un système immunitaire (qui le défend contre les maladies) plus performant, évite les problèmes intestinaux et dermatologiques (les vers digestifs peuvent être responsables de chutes de poils, de pellicules, de démangeaisons, ...).

Le traitement contre les parasites externes permet, quant à lui, de prévenir les problèmes de démangeaisons et donc de pellicules dues aux piqûres de puces, il évite également l’infestation par certains vers transmis par les puces. Il se fait généralement tous les mois.

Même si votre chat vit en appartement, il peut avoir des puces car ces parasites peuvent être ramenés chez vous sous les semelles de vos chaussures ou, si votre chat va sur un balcon, il peut aussi en attraper très facilement.

Pour plus d'informations sur ces parasites, n'hésitez pas à consulter nos fiches santé sur "les puces du chat" et "les vers du chat".

 

Pellicules et séborrhée sèche

Le renouvellement de la peau du chat et la formation de pellicules associée peuvent être accélérés dans de nombreuses maladies : c'est ce qu'on appelle la séborrhée. Elle peut être associée ou non à un excès de sébum, avec le poil gras et collé.

Il existe des séborrhées primaires ou idiopathiques, pour lesquelles on ne connaît pas la cause ; certains individus sont davantage concernés. L'obésité semble être un facteur favorisant.

Mais souvent, cette séborrhée n'est que la conséquence d'une maladie. Les diverses causes de séborrhée sont :

- troubles endocriniens (hypothyroïdie, hypercorticisme...),

- troubles métaboliques (problème hépatique, malabsorption...),

- déficits alimentaires (vitamine A, Zinc, acides gras essentiels...),

- parasitoses (gale, teigne, puces, cheylétielles, vers digestifs...),

- allergie (pneumoallergènes, allergies alimentaires...),

- pyodermite (infection de la peau),

- autres maladies plus rares (cancers de la peau, maladies auto-immunes, autres dermatoses...).

Il est donc indispensable de rechercher toutes les causes possibles de séborrhée afin de les éliminer ou de les limiter au maximum. Si on ne trouve pas de cause, on parlera de séborrhée idiopathique et le traitement sera uniquement symptomatique. Selon l'importance des symptômes, votre vétérinaire vous prescrira des shampooings spécifiques émollients, des lotions hydratantes, ou encore des suppléments en acides gras essentiels.

Si la présence de pellicules sur le poil et la peau de votre chat s’accompagne d’autres symptômes cutanés (peau rouge ou irritée, démangeaisons…), il est nécessaire de consulter un vétérinaire.

 

A retenir : il est indispensable de donner à votre chat une alimentation de bonne qualité et si besoin des compléments alimentaires afin d'éviter les carences en acides gras essentiels. Il faut aussi le traiter contre les puces régulièrement avec un antiparasitaire adapté. Enfin, il est nécessaire de le vermifuger, même s'il ne sort pas. Demandez conseil à votre vétérinaire.

 

Crédit photo iStock.