Comment faire pour que mon chien n'ait pas peur de l'orage et/ou des feux d'artifice ?

Peure de l'orage et des feux d'artifice chez le chien
La socialisation du chiot est nécessaire afin qu'il ne devienne pas un chien angoissé par les bruits qui l'entoure.
L’été approche à grand pas, et avec lui son lot d’orages et de feux d’artifices. Les changements de météo et le bruit des pétards ne sont pas toujours très bien vécus par le chien qui peut, à cette occasion, exprimer des signes de nervosité. Voici quelques conseils pour aider un chien qui a peur de l’orage ou des feux d’artifice à lutter contre le stress.

 

Quelles sont les raisons d’une telle peur ?

Si lorsque le tonnerre gronde, votre chien tourne en rond, tremble, aboie ou gémit, c’est qu’il est sans aucun doute perturbé par ce changement de météo brutal. Il en est de même si lors des premiers pétards annonciateurs des feux d’artifice du 14 juillet, votre chien va se cacher sous le lit.

Les raisons de la peur de l’orage ou des feux d’artifices sont les suivantes :

  • un caractère congénital : certains chiens sont peureux de nature.
  • un syndrome de privation (voir notre fiche à ce sujet) : certains chiens ont été peu socialisés. En effet, si un chien vit seul et qu’il n’a jamais été confronté à des bruits forts et inquiétants auparavant, il peut être perturbé par l’orage ou les feux d’artifice.
  • une expérience traumatique : si votre chien est resté coincé dehors le jour où un orage a éclaté sans avoir la possibilité de rentrer se mettre à l’abri, il garde très certainement des séquelles de cette expérience. Chaque coup de tonnerre lui rappelle ses angoisses.

 

Quelles solutions à mettre en place ?

Socialiser votre chiot !

Dès son plus jeune âge, et notamment dans les premières 12 semaines de vie du chiot, c’est la période de socialisation. Celle-ci est primordiale : le chiot doit être mis en contact et se familiariser avec le plus de stimuli possibles. Il faut emmener votre chiot en ville, dans divers lieux et le mettre en contact avec différentes personnes étrangères au foyer – notamment avec les enfants – et différents congénères (chiens, chats, NAC…).

C’est un excellent moyen d’habituer votre compagnon aux bruits du quotidien et de lui éviter de devenir un chien angoissé par ce qui l’entoure. Vous éviterez ainsi que votre chien développe des phobies (voir notre fiche à ce sujet) : une phobie est une réaction de peur disproportionnée à un stimulus de l’environnement normal.

Les écoles du chiot sont pour cela très intéressantes. 

 

Habituez et déconditionnez votre chien

Afin d’aider votre chien à mieux gérer sa peur de l’orage ou des feux d’artifice, deux techniques ont été mises au point par les comportementalistes canins :

  • La thérapie comportementale la plus utilisée est celle de l’immersion contrôlée. On place le chien face au stimulus d’intensité modérée jusqu’à obtenir une habituation : par exemple on lui fait écouter régulièrement un son d’orage enregistré avec un volume faible au début et de plus en plus fort.
  • On peut aussi pratiquer ce que l’on appelle le contre-conditionnement (ou déconditionnement) : on place le chien dans une situation très agréable, rassurante et motivante pour lui, par exemple on joue avec lui avec un jouet qu’il affectionne particulièrement puis on le met en présence de l’objet de sa phobie - ici l’enregistrement de l’orage - tout en continuant à jouer et à récompenser un comportement normal. On crée alors une nouvelle association : l’enregistrement de l’orage est associé à quelque chose d’agréable (jeu, récompense, repas…).

Il peut être intéressant de faire appel à un éducateur ou un comportementaliste canin pour cette thérapie comportementale.

Bon à savoir : réprimander votre chien ne l'aidera pas à mieux gérer son stress de l'orage et/ou des feux d’artifice. Votre compréhension est essentielle pour l'aider à venir à bout de ses peurs.

 

Aides médicamenteuses

Sur les conseils de votre vétérinaire, vous pourrez trouver une aide médicamenteuse pour calmer votre compagnon.

Il existe également des solutions anxiolytiques naturelles pour aider votre chien à gérer son stress dans des situations particulières : Zylkène® et Adaptil®.

Le Zylkène® est élaboré à partir d'une protéine de lait brevetée appelée alpha-casozépine. Cette protéine aide, dès une semaine, le chien à mieux vivre une situation stressante. Son efficacité a été prouvée par différentes études cliniques chez le chien et le chat.

Les comprimés Adaptil® Express contiennent une association de GABA, acides aminés et vitamine B dont l'action est prouvée cliniquement : efficace sur 9 chiens sur 10 au bout de 2h et 100% de chiens relaxés 4h après la prise.

Vous trouverez ces produits dans notre boutique Wanimo.com.

Ces médicaments anti-stress peuvent être donnés en cas de situation stressante ponctuelle (feux d’artifices, orages, transport, consultation vétérinaire…) ou en traitement de fond lors de changements dans les habitudes de vie de votre chien (adoption, déménagement, arrivée d’un nouveau compagnon…).

 

Crédit photo Jairo Alzate.