Intoxication au cannabis chez l’animal

Intoxication au cannabis chez l'animal
Les intoxications au cannabis nécessitent une prise en charge médicale mais le pronostic est généralement bon.
L’intoxication au cannabis est de plus en plus fréquente chez le chien, et dans une moindre mesure chez les autres animaux de compagnie (chat, rongeur, etc…). Ce sont des intoxications accidentelles suite à l’ingestion par l’animal de joints, résines de cannabis, de feuilles séchées, de « Space cake » (gâteaux au cannabis), etc… Les symptômes présentés lors d’intoxication au cannabis nécessitent une prise en charge médicale par un vétérinaire mais le pronostic est généralement favorable.

 

A quoi est due l’intoxication au cannabis ?

L’intoxication est due à des substances psychoactives contenues dans le cannabis appelées cannabinoïdes. La substance la plus active est le delta 9-tétrahydrocannabinol ou THC.

Le THC agit sur le cerveau et provoque de nombreuses perturbations qui seront à l’origine des symptômes présentés ci-dessous.

Les doses toxiques sont très variables d’un animal à un autre (chez le chien, de 29 à 7500 mg/kg).

 

Quels sont les symptômes chez l’animal ?

Les principaux symptômes rencontrés chez l’animal lors d’intoxication au cannabis sont :

  • Des troubles neurologiques : troubles de l’équilibre (ataxie), tremblements, alternance d’épisodes d’agitation et d’abattement, dilatation des pupilles, convulsions, etc…
  • Des troubles cardio-vasculaires et respiratoires : accélération ou ralentissement du cœur et de la respiration
  • Des troubles digestifs : vomissements, hypersalivation
  • Des troubles généraux : hyperthermie ou hypothermie, etc…

Le diagnostic de l’intoxication se fait à partir des symptômes mais aussi grâce au questionnement du propriétaire pour savoir si le chien a pu ingérer du cannabis.

Les symptômes apparaissent dans les trois heures qui suivent l’ingestion de cannabis et persistent assez longtemps (de 6 à 72 heures).

 

Quels sont les traitements ?

Si votre animal a ingéré récemment du cannabis, il est recommandé de l’emmener rapidement chez un vétérinaire pour le faire vomir. Le vétérinaire donne aussi généralement du charbon activé pour limiter l’absorption des principes actifs dans le tube digestif.

Par contre, si les symptômes sont déjà présents, il est déconseillé de faire vomir le chien car le cannabis n’est plus dans l’estomac. De plus, il est dangereux de faire vomir un animal présentant des troubles neurologiques car il y a des risques de fausse-déglutition (« fausse-route»).

Le vétérinaire met alors en place un traitement symptomatique, qui dépendra des troubles observés (anti-vomitif, anticonvulsivant, etc…).

Le pronostic de l’intoxication au cannabis est généralement bon.

 

Cette fiche a été réalisée en partenariat avec le laboratoire TVM : découvrez l'infographie complète sur le site internet de TVM lab : Empoisonnements et intoxications : le coupable peut se cacher chez vous !

 

Crédit photo iStock.