Mon chien s'est fait mordre par une vipère

Mon chien s'est fait mordre par une vipère
Une morsure de vipère peut constituer une urgence vétérinaire pour votre chien.
En été, il arrive fréquemment que les chiens se fassent mordre par un serpent, notamment par une vipère. Au cours de la morsure, elle injecte un venin qui entraîne rapidement l’apparition de divers symptômes, et peut constituer une urgence vétérinaire. Comment réagir face à une morsure de vipère sur votre chien ? Quels sont les premiers gestes à faire ? Et comment prévenir les morsures ?

Serpents venimeux et symptômes associés à une morsure de vipère

En France, les seuls serpents venimeux sont les vipères. Deux espèces sont dangereuses :

  • Vipera aspis est présente sur une grande partie du territoire. Elle aime la chaleur, les endroits rocailleux et broussailleux.
  • Vipera berus se rencontre un peu partout et peut vivre en montagne jusqu’à 3000 m d’altitude.

On les trouve notamment dans les endroits boisés, les friches, mais aussi dans les zones rocailleuses. 

Leurs morsures peuvent se produire dès le printemps et jusqu’en automne, avec un pic en août car le chien va déranger la vipère dans les taillis et les broussailles. En dehors de cette période, les vipères hibernent.

 

L’animal peut présenter des signes cliniques dans les 30 minutes à 3 heures suivant la morsure. La trace des crochets est visible sur la peau et elle est bien caractéristique : 2 plaies distantes de 0,5 à 1 cm. Tout dépend de la quantité de venin inoculé, il n’y aura pas les mêmes conséquences. Les morsures de serpent sont généralement très douloureuses.

Localement, on observe un œdème, une hémorragie, une nécrose, une douleur. La morsure peut entraîner une boiterie ainsi qu’une réaction ganglionnaire (les ganglions localisés à proximité de la zone mordue augmentent de taille).

Des symptômes généraux peuvent apparaître comme de la fièvre, de la diarrhée, des vomissements, des troubles cardiorespiratoires, une hypotension, des convulsions, une paralysie...

Le risque majeur est que le chien développe une allergie au venin. C’est pourquoi les morsures de serpent représentent une urgence vétérinaire.

 

Que faire en cas de morsure de vipère ?

Les morsures de vipères peuvent être graves et entraîner la mort de votre animal.

  • En premier lieu, il faut tenter de calmer votre chien, même si cela est souvent plus facile à dire qu’à faire !  D’où l’importance d’essayer de garder son sang-froid
  • Eviter tout stress ou effort de la part du chien, afin de ne pas accélérer son rythme cardiaque, ce qui favoriserait la progression du venin dans l’organisme. Il faut éviter les manipulations au maximum. Il faut si possible le porter dans une couverture.
  • Vous pouvez appliquer des compresses d’eau froide ou une poche de glace sur la zone mordue (en intercalant un linge propre contre la peau) pour apaiser la douleur et limiter la diffusion du venin.
  • Vous pouvez aussi désinfecter la plaie avec un produit sans alcool.
  • En cas de morsure sur une patte, immobiliser le membre atteint avec une attelle et une bande non serrée.
  • Amener rapidement l’animal chez le vétérinaire : c’est une urgence qui nécessite souvent une hospitalisation de l’animal. Le vétérinaire désinfecte la plaie, la patte mordue est immobilisée et l’animal est maintenu au calme et au repos. Le traitement repose ensuite sur une antibiothérapie (pour éviter les infections secondaires), des perfusions, un traitement analgésique pour lutter contre la douleur, des corticoïdes. Selon les symptômes observés, des traitements supplémentaires peuvent être nécessaires.

 

Quels gestes sont à éviter ?

  • Ne pas inciser la morsure car cela peut aggraver le risque d’infection,
  • Ne pas utiliser de l’alcool ou de l’éther car il augmente la diffusion du venin,
  • Ne pas injecter un sérum antivenimeux (risque de choc allergique),
  • Ne pas poser un garrot qui peut entrainer une aggravation des lésions locales,
  • Ne pas mettre une source de chaleur ou une flamme au niveau de la morsure (le venin de serpent n’est pas sensible à la chaleur),
  • Ne pas utiliser un Aspivenin car c’est inutile.

 

Comment tenter d’éviter au mieux les morsures ?

Lors des promenades avec votre chien dans les endroits à risques, le faire marcher au pied. Il est important de ne pas laisser votre chien vous distancer au cours des promenades afin de bien le surveiller.

Les vipères sont peureuses : frapper le sol avec un bâton permet souvent de les effrayer et de les faire fuir.

 

Crédit photo iStock.