Le collapsus trachéal

Le collapsus de la trachée chez le chien
Il est conseillé de bien surveiller le poids de votre chien pour sa santé !
Le collapsus trachéal est fréquemment rencontré chez les chiens de petite taille. Il correspond à une diminution du diamètre de la trachée responsable de symptômes respiratoires (toux voire détresse respiratoire). Il est nécessaire de veiller au poids et de préférer les harnais aux colliers chez les petits chiens pour prévenir l'expression de ce problème.

 

Qu’est-ce que le collapsus trachéal ?

La trachée permet de transporter l’air des voies respiratoires supérieures jusqu’aux poumons. Elle est notamment composée d’anneaux cartilagineux.

Le collapsus trachéal correspond à une diminution du diamètre de la trachée. Il est dû à une dégénérescence des anneaux cartilagineux et à un affaissement du muscle trachéal dorsal.

Cette affection est rencontrée essentiellement chez les chiens adultes de petites races : Yorkshire Terrier, Caniche, Loulou de Poméranie, etc…

Le collapsus trachéal se traduit pour une toux sèche notamment suite à une excitation. Une intolérance à l’effort peut aussi être observée. A un stade plus avancé, on peut rencontrer des difficultés respiratoires sévères.

Le diagnostic de collapsus trachéal peut être établi à partir de l’examen clinique et d’examens complémentaires (radiographie ou endoscopie par exemple).

Il est conseillé de surveiller le poids des chiens car l’obésité est un facteur favorisant pour le collapsus trachéal. La pratique d’une activité physique est importante car le manque dexercice est également un facteur favorisant. Le port d’un harnais plutôt que d’un collier est conseillé pour éviter d’effectuer des tractions sur la trachée.

 

Quels sont les traitements possibles lors de collapsus trachéal ?

Dans les premiers stades de la maladie, un traitement médical pourra être mis en place par le vétérinaire de l’animal. Il s’agit le plus souvent d’antitussifs et d’anti-inflammatoires (et parfois d’antibiotiques et de bronchodilatateurs).

Il est aussi important de faire maigrir l’animal s’il est en surpoids. Pour cela, il est conseillé de lui donner des croquettes allégées « light » ou des croquettes de régime (sur prescription vétérinaire). Il est nécessaire de le rationner afin qu'il atteigne son poids idéal. Le régime alimentaire doit être strict c’est-à-dire qu’il ne faut pas lui donner d’à-côtés (friandises, restes de table, etc…). N’hésitez pas à lire notre fiche sur l’obésité du chien pour plus de renseignements.

Il est aussi nécessaire de faire porter un harnais au chien s’il a un collier. Il faut enfin éviter toutes les fumées irritantes comme la fumée de cigarette par exemple.

A un stade très  avancé de la maladie, lorsque les mesures hygiéniques et les médicaments ne permettent plus de soulager l’animal, il est possible d’installer une prothèse dans la trachée que l’on appelle stent. La prothèse permet généralement une nette amélioration de l’état général de l’animal. Une consultation chez un vétérinaire spécialisé en chirurgie est nécessaire pour la pose d’un stent.

Crédit photo istock.