L'obésité du chien

Le chien et la balance
Surveillez le poids de votre chien

L’obésité est très embêtante pour le chien. Ses conséquences sur la santé et la longévité du chien sont mauvaises : diminution de la durée de vie, maladies des articulations, problèmes cardio-respiratoires... En sachant reconnaître le surpoids chez votre chien, vous pourrez stopper l'évolution vers l'obésité, le régime sera moins difficile pour votre chien et moins contraignant pour vous.

 

Mon chien est-il en surpoids ?

Il est conseillé de peser régulièrement votre chien, vous pouvez le faire chez votre vétérinaire, il a généralement une balance en libre accès dans sa salle d'attente. Ainsi vous vous rendrez vite compte si le poids de votre chien est stable.

Même si la formule de calcul de l'indice de Masse Corporelle (IMC) chez le chien n'existe pas comme chez l’Homme, on peut assez facilement observer le surpoids chez un chien. Il faut observez sa silhouette générale et le palper :

  • si les côtes et la colonne vertébrale sont difficilement palpables
  • si la « taille » (creux de flanc) du chien n’est plus visible, on considère que le chien est en excès de poids
  • si une distension abdominale évidente est présente, alors le chien est obèse.

Il est également facile de repérer des signes cliniques comme de l’essoufflement, de l’intolérance lors d’efforts que le chien effectuait sans soucis auparavant.

 

Que faire si votre chien est obèse ?

Faire perdre du poids à un chien est souvent très difficile moralement car celui-ci arrive souvent à nous faire « craquer » avec son air abattu pour quémander... Il ne faut pas lui céder !

Il faut dans un premier temps bien définir les besoins énergétiques et le poids idéal du chien. Il est conseillé de ne donner que des croquettes, les rations sont ainsi plus faciles à déterminer, et aucune friandise ou reste de table à côté.

Plutôt que de restreindre la quantité de croquettes journalière donnée au chien, ce qui l’affamerait, nous vous conseillons de modifier l’alimentation. En effet, il existe des croquettes hypocaloriques, « light », dont la concentration en énergie et en lipides est diminuée, mais qui permet de couvrir tous les besoins nutritionnels du chien. Les fibres sont souvent augmentées apportant ainsi un effet de satiété.

Il faut bien sûr y aller progressivement : diminuer la ration petit à petit afin d'atteindre la quantité stricte à donner pour le régime. Ceci pour éviter de réellement affamer votre chien en diminuant d'un seul coup sa ration, il ne comprendrait pas et ce serait trop difficile.

Bon à savoir : les quantités à administrer dépendent du poids à atteindre (et non du poids actuel) et du type d'aliment : vous trouverez un tableau de rationnement sur le paquet de croquettes que vous choisirez.

En parallèle de cette nouvelle alimentation, et tout comme chez l'homme : de l'exercice physique est conseillé afin d'augmenter les dépenses en énergie et de conserver la masse musculaire.

La perte de poids peut ne pas être spectaculaire, surtout au début, mais il ne faut pas abandonner le régime.

 

Et après le régime ?

Une fois le poids cible atteint, il ne faut pas non plus tout lâcher : Le suivi après le régime est absolument nécessaire. Il faut soit garder les mêmes croquettes mais augmenter très progressivement et légèrement les quantités journalières, soit repasser à un aliment moins hypocalorique.

Le suivi du poids doit être effectué très régulièrement.

 

Que faire pour éviter que votre chien ne prenne trop de poids ?

Pour éviter la prise de poids, il faut donner au chien une alimentation stable et adaptée en qualité (selon son âge, sa taille, son activité) mais aussi en quantité (selon son poids et l’apport énergétique de l’aliment).

Il faut limiter les friandises au maximum et surtout ne pas donner de restes de tables ou de friandises "humaines".

Gardez ceci en mémoire : un biscuit pour humain type petit beurre pour un chien est l'équivalent d'un gros hamburger pour l'humain !

Ensuite, il est indispensable de surveiller le poids du chien, tous les mois s’il a tendance à grossir.

N’hésitez pas à rendre visite régulièrement à votre vétérinaire pour une pesée régulière !

 

Si votre chien ne perd pas de poids malgré un régime strict ?

Nous vous conseillons alors de consulter votre vétérinaire. En effet, certaines pathologies peuvent empêcher la perte de poids.

Votre vétérinaire pourra réaliser les examens complémentaires appropriés et éventuellement vous prescrire un aliment médicalisé plus adapté et efficace qu'un aliment light.

Le conseil de l’expert Purina : L’alimentation est importante !

Pour garantir le succès de la perte de poids, il est essentiel de suivre les recommandations de votre vétérinaire.

Purina® Pro Plan® Veterinary Diets OM Obesity Management est l’aliment idéal pour votre chien, à la fois pour l’aider à perdre du poids et pour le maintenir ensuite à son poids de forme après avoir obtenu l’amaigrissement désiré. Cet aliment est soigneusement formulé pour fournir tous les nutriments dont votre chien a besoin. Il contient aussi des ingrédients hautement appétents et des teneurs adaptées en nutriments pour assurer une perte de poids saine : une teneur élevée en protéines pour aider à la perte de masse graisseuse sans fonte musculaire, une faible teneur en calories et plus de fibres pour aider à contrôler le niveau de glucose sanguin au cours de la journée, réduire les crises de boulimie et aider votre chien à ressentir un sentiment de satiété.

Avant utilisation ou avant prolongation de la durée d’utilisation, il est recommandé de demander l’avis d’un vétérinaire.

Distribuer uniquement les quantités d’aliment conseillées. Assurez-vous que vous mesurez la ration chaque jour (le mieux est de la peser) pour vérifier que vous distribuez la bonne quantité.

Il est également conseillé d’augmenter l’activité physique de votre chien.

 

Crédit photo Willee Cole Fotolia.