Préparer votre chien à l'arrivée d'un bébé

chien et bébé
Il ne faut jamais laisser un chien et un bébé seuls sans surveillance
Vous avez un chien et vous allez bientôt avoir un bébé ? Félicitations pour cette belle nouvelle ! Voici quelques explications pour préparer au mieux votre chien à l’arrivée de votre bébé et faire en sorte que cette nouvelle vie en famille se passe à merveille.

De nombreuses études l'ont prouvé : les animaux auront un impact très positif dans la vie de votre enfant. Mais l’arrivée d’un enfant dans la vie de votre chien se fera plus facilement si elle est préparée et si vous vous conformez à quelques petites règles simples pour faciliter cette transition.

 

Avant l’accouchement

Il vous faut préparer le nouvel environnement et, si possible, le faire par étapes, le moins brutalement possible. Préservez les endroits habituels de votre chien, l'emplacement de son panier, de ses gamelles, des coins qui resteront bien à lui et où il pourra toujours se réfugier.

Plusieurs semaines avant l’arrivée de votre enfant, il est important que vous permettiez à votre chien d'explorer la chambre du bébé si vous vous y trouvez. Laissez le renifler les nouvelles odeurs et rester en votre compagnie.

Mais ne laissez jamais le chien quitter cette chambre avec un objet qui ne lui appartient pas. Si le chien ne sait pas donner un objet, apprenez-lui avant l’arrivée du bébé. Les jouets du chien et du bébé ne doivent pas  se ressembler. De même, si votre chien tire quand il marche en laisse, corrigez ce comportement. Vous devez, en effet, maîtriser votre chien avant l’arrivée du bébé, n’hésitez pas à faire appel à un éducateur ou à demander conseil à votre vétérinaire afin qu’ils puissent vous aider dans cet apprentissage.

Modifiez doucement votre routine pour prendre de l'avance sur les nouvelles habitudes que vous adopterez quand bébé sera là et cela, encore une fois, afin que le changement soit le plus progressif possible pour votre compagnon.

Avant la venue de votre enfant, il faut également essayer de familiariser votre chien avec la présence de bébés et de jeunes enfants. Pour cela, il faut associer la présence des enfants à une situation agréable : caresses, friandises, jeux. Si les choses ne se passaient pas comme vous le désirez, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire afin qu’il puisse vous aider à résoudre ces problèmes de sociabilisation.

Il faut également impérativement prendre quelques mesures d'hygiène avant l'arrivée de votre bébé : une visite chez votre vétérinaire s’impose pour un petit bilan ; il faudra vermifuger votre chien et le traiter contre les parasites externes (puces et tiques).

 

A l’arrivée de bébé

Après la naissance et avant votre retour, demandez à un proche de ramener à la maison une couverture dans laquelle votre enfant a été enveloppé à l’hôpital. Dites à cette personne de la faire sentir à votre chien. Ainsi il connaîtra déjà son odeur avant qu'il arrive.

A l’arrivée du bébé à la maison, laissez votre chien prendre l'initiative du premier contact, sous votre surveillance étroite. Mais la première chose que vous devez faire est d’accueillir votre chien chaleureusement ; ne le repoussez surtout pas.

Si le chien a tendance à sauter, il devra être placé dans une autre pièce de la maison jusqu’à ce que vous soyez prêt à l’accueillir. Vous pouvez alors lui mettre une laisse pour pouvoir maintenir un contrôle et exiger qu’il s’assoie avant de pouvoir sentir le bébé. Lorsqu’il sera calme, il pourra s’approcher de l’enfant. Le chien devra toujours avoir le droit de sentir le bébé si son comportement est calme et les nouveaux parents doivent rester calmes également.

Surtout continuez bien à ménager des moments de jeu et d’affection avec votre chien, pour qu'il ne se sente pas délaissé. Surtout lorsque vous êtes avec votre enfant : ainsi votre chien associera la présence de l'enfant au fait que vous vous occupez de lui. Autrement dit, il appréciera d’autant plus l'enfant !

Si le chien grogne après le bébé, une correction verbale est nécessaire (NON !!) et le chien peut même être placé dans une autre pièce de la maison temporairement. Le contact peut être initié à nouveau 10 minutes plus tard. Grogner après un bébé ou un enfant est inacceptable. Si le chien a peur du bébé ou est agressif envers lui, on devra les présenter l’un à l’autre d’autant plus progressivement.

Si votre chien montre des signes d’agressivité, n'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire qui saura vous aider à trouver des solutions pour résoudre ces problèmes.

Attention : il ne faut jamais laisser un bébé ou un jeune enfant seul avec un chien : l'un ne contrôle pas encore bien ses mouvements ou ne connaît pas encore le langage du chien et l'autre reste un animal avec des réactions qui peuvent être primitives, même si son intention n'est pas de nuire à l'enfant. Il en est de même avec votre chat, même si les chats étouffeurs de bébés tiennent plus du mythe que de la réalité, la prudence reste de mise et vous devez être présents afin de surveiller que tout se passe bien.

 

Quelques conseils

  • Ne laissez jamais votre chien et le bébé seuls ensemble.
  • Chaque fois que le bébé pleure, invitez le chien à venir le voir avec vous.
  • Quand vous donnez du lait au bébé ou vous l’allaitez, invitez votre chien à se joindre à vous. Vous pouvez même lui offrir une friandise pendant qu’il est tranquillement à vos côtés.
  • Quand vous allez promener votre bébé, emmenez votre chien avec vous.
  • Chaque jour, choisissez une ou deux périodes de cinq à dix minutes où vous vous occupez uniquement de votre chien sans interruption.

 

Quand bébé grandit

Il est conseillé d’éduquer votre enfant au plus tôt concernant le comportement à adopter avec votre chien. Il ne faut pas accepter que le bébé le considère comme un jouet. Il doit le respecter et il ne faut jamais laisser l'enfant aller déranger votre chien lorsqu'il est calme dans son panier ou sa zone de couchage. Il ne faut pas non plus que l'enfant le dérange pendant qu'il mange.

Gardez toujours à l'esprit qu'un jeune enfant n'est pas apte à décrypter la gestuelle de votre chien. Il risque donc de ne pas prendre conscience qu'il l'ennuie, et que si le chien grogne, c'est qu'il prévient qu'il peut attaquer. C’est à vous de surveiller votre enfant et vous devez lui apprendre ce qu’il peut faire et ce qu’il ne doit pas faire, avec l’aide des conseils de votre vétérinaire.

 

Une fois cette cohabitation mise en place, vous pourrez profiter pleinement de votre nouvelle vie de famille et votre chien sera assurément un facteur d’éveil essentiel pour votre bébé. Ils pourront devenir par la suite les meilleurs amis du monde !

Crédit photo © katkov.