La dépression chez le chat

Dépression chez le chat
Les signes de la dépression ne sont pas très spécifiques
La dépression est un mal bien connu chez l’homme, mais sachez qu’elle existe également chez le chat. Comment la reconnaître, à quoi est-elle due, que faire pour aider votre chat pour sortir de cette mauvaise passe ?

 

Les causes de dépression chez le chat :

Les dépressions sont très courantes chez les chats et peuvent avoir diverses origines :

- une raison médicale : toute maladie peut potentiellement entraîner une dépression.

- une modification dans l’environnement (déménagement, changement important de meubles, de peintures dans la maison...)

- un séjour en pension ou une hospitalisation en clinique vétérinaire

- une modification du groupe familial (décès, enfant qui quitte la maison, nouveau compagnon qui partage le foyer, arrivée ou départ d'un animal...). Vous pouvez lire notre fiche sur le deuil chez l’animal : la perte d’un compagnon humain ou animal affecte souvent les animaux.

- l’anxiété en milieu clos : un chat qui avait l’habitude d’avoir accès à l’extérieur et qui ne peut plus sortir par exemple

Bon à savoir : tout type d’anxiété peut dégénérer en dépression chez le chat.

 

Comment reconnaître un chat dépressif ?

Les signes de la dépression peuvent apparaître sous des formes variées : apathie, abattement, baisse de l’appétit voire perte totale d’appétit, léchages exacerbés (le chat peut se lécher au point de mettre à nu certaines parties de son corps, souvent le ventre et les pattes arrières, il n’a alors plus de poils et sa peau peut être lésée), de l’auto-mutilation.

Si un traitement approprié n'est pas rapidement mis en place, quelle que soit la cause de la dépression, celle-ci pourrait s'aggraver. C'est pourquoi nous vous conseillons de consulter rapidement votre vétérinaire afin de poser un diagnostic définitif de dépression, de trouver la cause de celle-ci et de la traiter.

Le saviez-vous : le chat est un animal qui supporte mal le jeûne, il faut réagir vite à l’anorexie. Au bout de 3 jours il est conseillé d’employer la réalimentation assistée : votre vétérinaire pourra l’hospitaliser et mettre en place une sonde.

 

Alors que faire pour aider votre chat déprimé ?

Les analogues de phéromones faciales du chat comme le Feliway peuvent aider dans de nombreuses situations : modification du territoire, déménagement, nouveaux meubles, nouvelles peintures, nouvel animal. Celles-ci miment l'odeur de marquage déposée par le chat lorsqu'il frotte son museau sur un coin, ce qui a pour effet de le rassurer lorsqu'il arrive dans un endroit nouveau.

Consultez notre fiche sur Quel Feliway choisir ?

Vous pouvez également le solliciter par une thérapie par le jeu, accordez-lui des moments plusieurs fois dans la journée pendant lesquels vous jouez avec lui. Inspirez-vous de notre fiche Quel jouet pour mon chat ?

Pensez également à bien enrichir le milieu de vie de votre chat, surtout s’il n’a pas accès à l’extérieur : arbres à chat, cachettes, postes d’observation en hauteur et aux fenêtres, jouets, distributeurs de nourriture, etc… Placer de la nourriture en petites quantités à plusieurs endroits sur le territoire est un vrai plus car le chat est un grignoteur il aime faire 15 à 20 petits repas par jour, de plus cela l’incite à explorer son territoire et à mimer l’activité de chasse. Consultez notre fiche Mieux vivre avec un chat d’intérieur.

Dans certains cas sévères ou avancés de dépression, votre vétérinaire pourra mettre en place un traitement à base de psychotropes.

 

Crédit photo istock.