L’apport d’aliments frais dans l’alimentation des rongeurs et lapins

Le lapin Flocon mange une carotte
Attention, certains légumes sont à proscrire
Essentiels dans la ration alimentaire des rongeurs et lapins, les aliments frais doivent être bien choisis et bien distribués pour éviter les troubles digestifs, parfois graves, voire mortels, dues à des erreurs facilement évitables.

Les bons aliments frais pour les rongeurs et lagomorphes

Des légumes et des herbes

Fibres, vitamines et minéraux sont apportés par les légumes et la verdure (pissenlit, trèfle...). Ces aliments nécessitent une longue mastication ! Double avantage : une bonne usure des dents et une occupation durant de longues heures.

Des fruits

Les rongeurs et lagomorphes ne sont pas des frugivores. Toutefois, les fruits peuvent être donnés mais en petites quantités. En effet, ils peuvent perturber la flore intestinale ce qui provoquerait alors des diarrhées et une production excessive de gaz intestinaux. De plus, ils risquent de faire grossir votre petit compagnon car ils sont très sucrés.


Lesquels choisir ?

Végétaux recommandés : mâche, salade frisée, trèfle, endive, feuilles de pissenlit, carotte et fanes de carotte, fanes de radis, céleri, fenouil, brocolis, pomme, persil, cerfeuil, basilic, serpolet, marjolaine, petites branches d’arbres sans noyau (noisetier, charme…)…

Astuce : pour hydrater un animal en plein été, vous pouvez lui donner une petite portion de pastèque, melon ou courgette sans pépins.


Attention : végétaux à proscrire : amarante, avocat, pomme de terre, oignon, laurier, marron, chêne, coquelicot, euphorbe, ficus, fougère, belladone, choux, colchique, gland, hortensia, houx, muguet, oxalix, sapin, pin, philodendron...

Ces deux listes ne sont pas exhaustives. Faites toujours attention avant de donner un nouvel aliment frais à votre rongeur ou lapin.


Quelques règles à respecter

Les végétaux distribués doivent être:

  • Frais. Il faut les retirer dès qu’ils s’altèrent ! Ni congelés, ni en conserve.
  • A température ambiante
  • Propres. Il faut les laver, cela permet aussi d’éliminer les éventuelles traces de pesticides.
  • Secs. Il faut les essuyer après le nettoyage.
  • Dans une écuelle lourde afin de ne pas être souillés
  • La ration doit être divisée en 2 repas par jour, distribuée matin et soir.
  • Diversifiés ! Il est préférable de donner 3 végétaux différents en petite quantité qu’un seul en grande quantité.
  • Non toxiques. Cela va de soi mais pensez aussi aux pesticides et herbicides !
  • Introduits petit à petit dans l’alimentation de votre rongeur. Chaque nouvel aliment frais doit être distribué en toute petite quantité et les selles de votre compagnon vérifiées ! Si tout va bien, la dose de ce nouveau végétal peut être, très progressivement, augmentée sur 2 semaines environ.

N’oubliez pas de prendre en compte dans la ration de votre rongeur ou lapin les herbes qu’il peut ingérer lors de ses sorties à l’extérieur ! Il faut, d’ailleurs, être très vigilant car l’ingestion d’une grande quantité de végétaux lors de la première sortie de votre animal peut lui être fatale ! Comme pour tous végétaux, habituez-le progressivement dès le retour des beaux jours à manger quelques herbes du jardin ! Ensuite il pourra sortir sans aucun risque !

En complément, vous pouvez lire notre fiche santé sur les dernières recommandations pour l'alimentation du lapin.

 

Crédit photo S. Naturel - Flocon - Wanimo.