Cage à lapin : comment préparer son habitat ?

Lapin dans la paille
Un habitat adapté pour votre lapin est primordial pour sa santé.
Le lapin est un animal fragile. Des erreurs dans l'installation de sa cage, ou dans ses conditions d'entretien sont souvent à l'origine de maladies. De façon à éviter ces problèmes, voici quelques conseils bien utiles.

 


Ce qu'il faut savoir sur le logement du lapin

Pour avoir un lapin en pleine santé, il est important de respecter certaines règles afin de garantir à votre lapin un environnement propice à son épanouissement. Sa cage doit donc être :

  • Bien placée : l’emplacement idéal de la cage est un endroit calme d'une pièce de vie, à l'abri des courants d'air. Il faut éviter de la placer dans une zone de passage (entrée, couloir), ce serait une source de stress pour le lapin qui est une proie facilement effrayée. Le lapin supporte mieux le froid que la chaleur, sa zone de confort thermique ne dépasse pas 28°C.
  • La plus spacieuse possible : au minimum, sa longueur doit être suffisante pour permettre à un lapin adulte de faire 3 bonds de suite, et suffisamment haute pour que le lapin se tienne debout sans que ses oreilles touchent le plafond. Cela équivaut à 120 x 60 x 60 cm.
  • Avec des barreaux pour permettre à l'air de bien circuler
  • Un espace de repos : votre lapin a besoin d’exercice, il faut donc absolument qu’il puisse sortir de sa cage, dans un espace sécurisé ou sous votre surveillance, plusieurs heures par jour. Pour des raisons pratiques, la cage devra être posée par terre et s’ouvrir directement par une porte sur l’extérieur pour que votre lapin puisse entrer et sortir à sa guise !

Attention ! Il est préférable d’enlever complètement la porte si possible pendant les moments de liberté de votre lapin afin qu’il ne se prenne pas les pattes dedans.

Vous pouvez aussi choisir d’offrir un espace de liberté à votre lapin même en votre absence. Pour cela, il faut placer sa cage au milieu d’un parc spécifique ou enclos ou le fabriquer vous-même si vous être bricoleur.

 

La litière pour une cage hygiénique

Pour aider votre lapin à être propre, nous vous invitons à différencier les litières :

  • Le fond de la cage : il n'est pas nécessaire de mettre de litière mais il faudra alors offrir à votre lapin un petit tapis pour éviter qu’il ne s’abîme les pattes en contact permanent avec le plastique du fond de la cage. Pour l'entretien de la cage de votre lapin, un lavage complet est nécessaire toutes les semaines.
  • Le bac à litière : votre lapin y fera ses besoins, et bien sûr, ce "coin toilettes" qui lui est réservé devra être nettoyé plusieurs fois par semaine.

Bon à savoir : pour apprendre la propreté à votre lapin, n'hésitez pas à lire notre fiche conseil à ce sujet, c'est très facile car le lapin est un animal naturellement propre, comme le chat !

Les différents types de litière :

  • Litière à base de paille : à proscrire car elle n’est pas du tout absorbante
  • Litière végétale ou en papier/cellulose : à privilégier pour la cage à lapin
  • Litière de chanvre : souvent très appréciée par vos NAC
  • Litière minérale pour chat/terre/sable/graviers/sciure/ litière de copeaux poussiéreuses ou parfumées : à proscrire, car elle peut être traumatisante ou abrasive, irritante pour les voies respiratoires, voire à l’origine d’une obstruction digestive si votre lapin la mange

 

Comment équiper une cage à lapin ?

Comme chez vous, la cage de votre lapin comporte des espaces délimités pour chaque activité, du repas au repos en passant par le jeu et la toilette. Il est donc important d'équiper sa nouvelle maison avec les accessoires adaptés pour subvenir à ses besoins. Vous devez ainsi préparer :

  • un refuge indispensable pour que l'animal puisse se cacher s'il en ressent le besoin ou s'il souhaite être tranquille. Vous pouvez par exemple intégrer une maisonnette. Le lapin appréciant être en hauteur, il pourra alors se servir du toit comme zone de repos également.
  • une zone de repos : installez un tapis ou tout autre coin couchage sur lequel pourra se détendre votre lapin. Vous pouvez également disposer du foin sur le sol de la cage pour laisser au lapin le plaisir de s'y enfouir.
  • un bac à litière : il est conseillé d'espacer le coin toilettes du coin détente afin d'apporter davantage de confort à votre lapin.
  • les gamelles : il vaut mieux privilégier des gamelles lourdes et en matière solide. De cette façon, le lapin ne peut pas la renverser, l'abîmer, voire en ingérer des morceaux. Nous vous conseillons donc les gamelles en céramique.
  • un tapis à griffer et des objets à ronger : limitez les bêtises de votre lapin lorsqu'il sort de sa cage et se promène dans la maison et maintenez un environnement enrichi et équilibré. Donnez-lui par exemple des cartons à déchiqueter dans lesquels il peut se cacher, des paniers et des boules en osier ou des caisses en bois. Certains lapins apprécient également une peluche, tandis que d'autres aiment avoir à disposition des écorces et des branches de saule, de frêne ou de peuplier ou du bois jeune (noisetier) pour ronger.
  • N'oubliez pas les jouets ! Votre lapin doit pouvoir s'occuper pendant votre absence. Certains font fonctionner les neurones, d'autres permettent de se défouler ou de grignoter tout simplement. Pour faire votre choix, rassurez-vous, votre lapin vous fera rapidement comprendre quels sont ses préférés.

 

Maintenant que l'habitat du lapin de compagnie n'a plus de secret pour vous, il ne vous reste plus qu'à dénicher sa future maison ! Vous trouverez toute une sélection de cages à lapin et d'équipements sur Wanimo.com.


Crédit photo Africa Studio.