Le fur-chewing chez le chinchilla

Le fur-chewing chez le chinchilla
Il est conseillé de consulter un vétérinaire si votre chinchilla ronge ses poils.
Le fur-chewing chez le chinchilla correspond à un mâchonnement des poils. Il se traduit par une zone dans le pelage où les poils sont cassés. Plusieurs causes peuvent être responsables de ce comportement chez le chinchilla parmi lesquels l’alimentation et les conditions environnementales. Nous vous proposons d’en savoir plus sur le fur-chewing chez le chinchilla.

 

Le fur-chewing correspond donc à une activité de mâchonnement des poils, c’est-à-dire que le chinchilla ronge une partie de sa fourrure ou celle de ses congénères. Le fur-chewing touche près d’un chinchilla sur trois.

Le fur-chewing se traduit chez l’animal par une zone où les poils sont cassés car ils ont été rongés par l’animal. Le chinchilla utilise ses incisives pour ronger les poils.

Les chinchillas rongent essentiellement les poils situés au niveau des épaules, des pattes et des flancs mais cette activité de mâchonnement peut être rencontrée sur tout le corps de l’animal.

Si plusieurs chinchillas cohabitent, il sera nécessaire de déterminer si l’animal mâchonne ses poils ou si ses poils sont rongés par l’un de ses congénères.

 

Plusieurs causes peuvent être responsables de fur-chewing chez le chinchilla :

  • Les conditions de vie comme une cage trop petite, une température trop élevée, etc… Le chinchilla est un animal nocturne et crépusculaire, il faudra donc que l’environnement soit calme pendant la journée. La cage doit être de grande dimension pour que le chinchilla puisse se dépenser. Enfin, la température idéale de maintenance du chinchilla est d’environ 15°C.N’hésitez pas à lire nos fiches conseils sur la présentation du chinchilla et sur l’habitat du chinchilla pour plus de renseignements.
  • L’alimentation et notamment une carence en vitamines ou en acides gras essentiels, un manque de fibres dans la ration…Les chinchillas sont des herbivores stricts qui ont un besoin d’une alimentation pauvre et riche en fibres. Nous vous invitons à lire nos fiches sur les besoins nutritionnels du chinchilla et sur l’alimentation du chinchilla en pratique.
  •  De l’ennui ou de l’anxiété
  • Certaines maladies parasitaires ou endocriniennes
  • Etc…

 

On pense également que le fur-chewing est favorisé par des facteurs héréditaires.

 

Il est important de se préoccuper de ce comportement car des complications sont possibles comme des infections cutanées, des occlusions intestinales suite à l’ingestion de poils, etc…

 

Théoriquement, pour régler ce problème, il suffit d'identifier la cause et d'y remédier afin d'éliminer ce comportement. Toutefois, une étude a montré que ce comportement persiste toute la vie de l’animal dans 70% des cas. Le fur-chewing peut devenir une habitude pour l’animal, des mesures doivent être prises rapidement. Il est donc conseillé de consulter un vétérinaire si votre chinchilla présente un comportement de fur-chewing.

Crédit photo istock.