Le pica et la trichophagie chez les rongeurs et lapins

Trichophagie chez les rongeurs et lapins
Souvent la trichophagie est liée à un stress
Le pica est le fait d'ingérer des substances non nutritives, non comestibles. Si ces substances sont des poils, on parle de trichophagie. Ce comportement inquiète souvent, il peut occasionner des obstructions digestives et les causes sont diverses.

 

La trichophagie est une alopécie (perte de poils) comportementale dans le sens où c'est l'animal lui-même qui s'arrache les poils. Souvent on le voit faire : il mâchonne son pelage, l'arrache et l'ingère.

Il est important de consulter son vétérinaire car il faut en trouver la cause.

Il faut tout d'abord exclure une affection de la peau provoquant des démangeaisons, comme une dermatose due à un parasite par exemple.

 

Chez le lapin, la trichophagie peut aussi être due à une carence en calcium.

Chez la lapine ce comportement s'observe aussi lors de la préparation à la mise-bas et il est dans ce cas normal : les poils arrachés servent à la fabrication du nid pour les petits. Il arrive que la lapin ait ce comportement alors qu'elle n'a pas été en contact avec un mâle et qu'une gestation n'est pas possible, elle fait alors une grossesse nerveuse.

 

Chez le cobaye une trichophagie de hiérarchie est décrite.

On observe aussi un arrachage de poils de la femelle cobaye par ses petits lors du sevrage de ces derniers. On parle de trichophagie de sevrage.

 

Chez toutes les espèces de rongeurs et les lapins, des conditions de vie ou d'élevage inadaptées peuvent aussi être en cause : stress, ennui, surpopulation, etc...

Un manque de fibres doit aussi être étudié, il est important de se pencher sur l'alimentation : celle-ci doit être riche en fibres (un foin de bonne qualité doit être fourni à volonté).

 

Chez le chinchilla on parle plus particulièrement de fur-chewing (mâcher la fourrure) : ce comportement apparaît lorsque l'animal est stressé : gestation, bruit, intensité lumineuse trop faible... et également s'il ne dispose pas d'un bac rempli de terre à bain.

Environ 1/3 des chinchillas qui ont pris cette habitude la garderont toute leur vie, même si des changements de leurs conditions de vie sont opérés pour diminuer le stress et leur fournir tout ce dont ils ont besoin. Une origine héréditaire est également suspectée.

 

Ce comportement de trichophagie peut s'étendre non seulement aux poils de l'animal, aux poils de ses congénères mais aussi à tout ce qui y ressemble : tapis, moquette, couvertures, tissus...

 

Le saviez-vous ? Le rat ne peut pas vomir. Il a tendance à présenter du pica et donc à ingérer tout et n'importe quoi lorsqu'il est nauséeux. Une étude de 1993 avait montré que les rats à qui ont injectait un médicament provoquant la nausée allaient consommer volontairement de l'argile et que ce comportement de pica cessait si on leur injectait un anti-vomitif.