Le chat et l'arrivée d'un bébé

chat et bébé
L'arrivée de bébé est source de stress pour le chat
Vous allez bientôt avoir un bébé et vous vous inquiétez de la réaction que va avoir votre chat à l’arrivée de ce nouveau membre de la famille. Quels sont les habitudes à adopter ? Comment envisager le comportement du chat vis-à-vis de votre enfant ? Voici quelques explications pour le préparer et faire en sorte que cette vie en famille se passe pour le mieux.

 

Avant l’accouchement

Il faut préparez un peu l’environnement et si possible le faire par étape, petit à petit, le moins brutalement possible.

Préservez à la maison des points d'observation en hauteur pour votre chat (arbres à chats, coussins, etc...), des coins qui resteront bien à lui et où il pourra toujours se réfugier.

Lorsque vous aménagez votre logement pour l'arrivé de bébé petit à petit (préparation de la chambre, nouveaux meubles, réagencement de pièces, peintures, décoration…), utilisez des phéromones apaisantes dans les pièces où sont mis les nouveaux objets : du Feliway en spray ou en diffuseur ou près des portes des pièces aux quelles votre chat n'aura plus accès comme la chambre du bébé par exemple. Le Feliway est un produit contenant des phéromones de synthèse, phéromones que le chat dépose naturellement sur les lieux, sur les meubles, les coins de mur, là où il se sent bien... afin de marquer son territoire. Votre chat se sentira ainsi plus apaisé sur son territoire.

Modifiez doucement votre routine pour prendre de l'avance sur les habitudes que vous aurez quand bébé sera là.

 

A l’arrivée du bébé

Le mieux à faire est d'effectuer une présentation officielle de votre bébé à votre chat après avoir préparé un peu l'environnement :

- Lorsque vous serez à la maternité, demandez à quelqu'un de ramener des affaires avec votre odeur et celle du bébé afin de les faire sentir à votre chat, ainsi il pourra découvrir cette nouvelle odeur associée à la vôtre avant que vous ne rentriez avec votre nouveau-né

- A votre retour à la maison, montrez votre bébé à votre chat, faites-le lui sentir

- Surtout continuez bien à ménager des moments de jeu avec votre chat, pour qu'il ne se sente pas délaissé. Surtout lorsque vous vous occupez de votre enfant, demandez à votre conjoint de le caresser ; le chat associera ainsi la présence de l'enfant et le fait que vous vous occupiez de lui avec des câlins, autrement dit, il appréciera l'enfant qui sera synonyme de caresses et jeux.

 

Hygiène et règles de vie

Il est fortement déconseillé de laisser un chat avec un bébé sans surveillance, quel que soit le chat. En effet les chats ont pour habitude de rechercher le contact et la chaleur lors du sommeil, cela peut poser un problème chez les nourrissons car le chat peut vouloir se coucher contre le bébé dans son berceau. Nous vous invitons donc à ne pas laisser dormir votre chat et votre bébé dans la même pièce pour éviter tout risque d'accident et pour respecter les règles d'hygiène.

Remarque : fort heureusement les cas d'étouffement d'un bébé par un chat ne sont pas avérés et c'est grâce à cette prévention, nous parlons ici du risque qu'un chat (pouvant peser parfois 6 kg) se pose sur le nourrisson nouveau-né de 2 à 3 kg... Il pèserait bien lourd sur un tout petit. De plus si le chat prend peur il peut sans le vouloir, partir rapidement et griffer l'enfant, il peut aussi lui transmettre des maladies (maladie des griffes du chat par exemple et autres zoonoses).

Mais cela ne veut pas pour autant dire que tout contact entre le chat et le bébé doit être interdit : au contraire, s’il sent qu'il n'a pas le droit de s'approcher de votre bébé, ou de sa chambre, votre chat risque de développer une anxiété. Tant que vous êtes avec lui, votre chat peut être proche de votre bébé.

Si le chat vous lèche les mains, n'oubliez pas de vous laver avant de toucher votre bébé, car la salive des animaux est parfois un bouillon de culture ! Faites aussi attention que le chat ne lèche pas les mains du bébé (car il va les porter à sa bouche ensuite) et qu’il ne joue pas avec les jouets du bébé : offrez à votre chat ses propres jouets, d'aspect différent pour qu'il ne les confonde pas.

 

Quand le bébé grandit

Lorsque votre bébé sera plus grand et qu'il commencera à vouloir attraper le chat, vous pourrez le laisser faire, mais là aussi sous surveillance, car un jeune enfant ne coordonne pas bien ses mouvements. La plupart du temps, un chat équilibré ira se cacher si un enfant lui court après.

Cette période peut être une grande période de stress pour le chat, cela passera lorsque l’enfant sera en âge de comprendre qu’il faut être gentil avec le chat, ne pas lui jeter ses jouets dessus, ne pas l’attraper par la queue, ne pas taper, etc… Vous pouvez commencer à expliquer tout cela à votre enfant dès qu’il commence à marcher et à vraiment s’intéresser au chat.

 

Et si tout ne se passe pas au mieux

Si votre chat est  assez sensible, anxieux et stressé de nature, il existe des moyens pour l’aider à devenir plus tolérant vis-à-vis de votre bébé, il faudra qu'il apprenne à vivre avec, même s’il ne devient pas son meilleur ami.

Si dès le début, votre chat vous semble terrorisé, qu’il reste caché tout le temps, il faudrait qu'il puisse prendre confiance dans le calme seulement en votre présence. Pendant les siestes de votre bébé par exemple lorsque vous êtes là et disponible, attirez le avec une friandise et faites le jouer jusqu'à ce qu'il soit à l'aise, faites-lui des caresses, passez un moment privilégié avec lui.

Essayez ensuite de souvent aller vers lui lorsque vous êtes avec votre enfant, par exemple si votre enfant joue dans la pièce commune et que le chat est dans un coin, allez vers lui et caressez-le. Ainsi il associera la présence de l'enfant avec des moments aussi agréables pour lui.

Enfin, vous pouvez lui proposer une cure de complément alimentaire antistress pendant quelques semaines. Vous pouvez commencer cette cure dès les derniers mois de votre grossesse, car les changements avant la naissance peuvent déjà être source de stress pour votre chat.

Si, malgré tout, votre chat ne vous semblait pas se détendre et s’accommoder de cette nouvelle situation, votre vétérinaire pourra vous aider.

 

Crédit photo © bortn76.