Le marquage du territoire chez le chat

Le chat marque son territoire
Les griffades sont une forme de marquage du territoire
Le chat est un animal très attaché à son territoire. Afin de le préserver de l'intrusion par des indésirables, le chat marque sa propriété en déposant son odeur de différentes manières.

Le marquage urinaire

Il n'est pas uniquement le fait des chats mâles. Les femelles peuvent aussi marquer leur territoire de cette façon. Ce phénomène est beaucoup plus rare chez les animaux castrés.

Le chat s'approche d'un support vertical (en général un coin de mur ou une porte), puis il se retourne et émet un petit jet d'urines horizontal sur la zone à marquer. Cette attitude permet de faire la différence avec une élimination d'urines normales qui se distingue du marquage par une position accroupie, et une élimination en direction du sol.

 

Les griffades

C'est une autre forme de marquage du territoire : le chat « laboure » le mur de haut en bas avec ses griffes. Ce comportement s'observe également sur d'autres supports : écorces d'arbres, fauteuils, tapisseries. En agissant de cette façon, il dépose des substances odoriférantes sécrétées par des glandes situées entre ses coussinets, et imprime ainsi sa marque au lieu.

 

Le frottement

Le frottement de certaines parties du corps est le troisième type de marquage. Ainsi, les joues et la base de la queue peuvent secréter une odeur similaire à celle déposée lors des griffades. Ce comportement de marquage est souvent observé lorsque le chat est satisfait et détendu. C'est pourquoi le chat frotte son museau contre nos jambes ou contre les meubles.

 

Lorsque votre chat se promène sur son territoire, et qu'il retrouve ses marques olfactives, cela a un effet rassurant et apaisant pour lui. L'absence de ses marques ou la rencontre de la marque olfactive d'un autre chat crée chez lui une instabilité émotionnelle voire une anxiété qu'aucun signe extérieur ne laisse supposer. Il procède alors à un marquage exacerbé (par jets d'urines ou par griffades) qui devient un comportement gênant pour le maître.

Dans ce cas, le chat étant déjà angoissé, toute forme de réprimande de la part de son propriétaire ne fait qu'accroître son angoisse et donc aggraver les comportements gênants ! Il ne faut alors surtout pas le corriger, mais éloigner les autres chats, et réduire son stress en utilisant un produit qui reproduise l'odeur apaisante qu'il s'attendait à trouver. Un produit de ce type existe sous forme de vaporisateur à pulvériser sur les zones où le chat marque son territoire : portes, canapés… Découvrez vite dans notre boutique chats des phéromones d'apaisement comme le Feliway.

 

Crédit photo Nikita - Wanimo.