L’obésité chez les rongeurs

L’obésité chez les rongeurs
Les friandises peuvent être données en quantité limitée, et de manière occasionnelle, pour éviter de favoriser la prise de poids
Tout comme les chiens et les chats, les rongeurs ne sont pas épargnés par les problèmes de surpoids. Cela n’est pas sans conséquence sur leur santé, et il est donc important de prévenir l’obésité chez ces petits animaux.

 

Comment savoir si son animal est en surpoids ?

Pour évaluer l'embonpoint, on doit essayer de palper les os (côtes, os du bassin, sacrum) : on doit les sentir sans problème mais pas les voir.

Ainsi, lors de la palpation de votre rongeur, si on sent ses côtes dès qu'on l'effleure ou qu’on voit les côtes, c’est alors qu’il est trop maigre.
Si on sent les côtes en appuyant légèrement, alors votre rongeur a un poids idéal.
En revanche, si on ne sent pas les côtes lorsqu'on touche le ventre, le rongeur est en surpoids.

Si vous avez le moindre doute sur l’état d’embonpoint de votre petit compagnon, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire. En cas de surpoids, il pourra alors vous conseiller sur les mesures à mettre en place.

 

Quels sont les facteurs favorisant l’obésité chez les rongeurs ?

Une alimentation non adaptée favorise la prise de poids :

  • Une alimentation de mauvaise qualité, et notamment les mélanges de graines : ces derniers entrainent un tri, l’animal a tendance à ne manger que les graines trop grasses, ce qui déséquilibre la ration et entraine un surpoids.
  • Des granulés en quantité trop importante : les granulés ne doivent pas constituer l’alimentation principale des rongeurs. Ils doivent manger en majorité du foin à volonté, puis des fruits et légumes frais, et enfin des granulés, en quantité limitée (et non pas à volonté).
  • Des friandises en quantité trop importante : les friandises peuvent être données en quantité limitée, et de manière occasionnelle, pour éviter de favoriser la prise de poids.
  • Il faut absolument proscrire les restes de tables : notre alimentation n’est en effet pas adaptée aux rongeurs.

 

Par ailleurs, la sédentarité, le manque d’exercice, est également un facteur favorisant la prise de poids.

Enfin, suite à la stérilisation, les besoins métaboliques diminuent, et si l’alimentation n’est pas adaptée, cela peut entraîner une prise de poids.

 

Quelles sont les conséquences de l’obésité ?

Comme chez le chien et le chat, le surpoids favorise de nombreux problèmes de santé, et réduit l’espérance de vie des rongeurs.

Par exemple, un lapin obèse ne peut plus faire sa toilette et manger ses caecotrophes, ce qui engendre des troubles digestifs et des carences alimentaires. (Voir fiche sur la caecotrophie chez le lapin).

L’obésité favorise également les pododermatites chez les rongeurs. Il s’agit d’affections des pattes, qui sont douloureuses, et le rongeur peut alors présenter des difficultés à se déplacer. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre fiche santé sur la pododermatite des rongeurs.

 

Comment prévenir l’obésité chez le rongeur ?

Il faut favoriser l’exercice de votre compagnon, en laissant votre rongeur en liberté au maximum chaque jour, lorsque vous êtes présent et que pouvez le surveiller (pour éviter qu’il n’aille grignoter les fils par exemple). Vous pouvez jouer avec lui pour qu’il se dépense.

Il faut également lui prévoir une cage suffisamment grande, pour qu’il fasse un minimum d’exercice même en votre absence.

Vous pouvez agrémenter sa cage avec des jouets. Par exemple, une roue doit être mise à disposition pour les hamsters, rats et souris.

Il est également nécessaire d’adapter l’alimentation : il faut proscrire les mélanges de graines, et donner une alimentation équilibrée et de bonne qualité, riche en fibres.

Les friandises doivent être occasionnelles, et il est bien de les remplacer par des herbes séchées ou des légumes, meilleurs pour la santé de votre petit compagnon.

Pour plus d’informations sur l’alimentation à donner à votre rongeur, n’hésitez pas à consulter nos fiches conseil sur ce sujet.

Si votre rongeur est en surpoids, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire traitant. Il pourra vous conseiller sur les moyens permettant de favoriser la perte de poids de votre animal : les mesures diététiques (entre autres, il faudra donner un foin de bonne qualité en grande quantité, pour favoriser la satiété), l’exercice...

 

Crédit photo Istock.