Constipation et stase digestive chez les rongeurs

Constipation et stase digestive chez les rongeurs
Les problèmes de dents chez les cobayes peuvent conduire à un ralentissement et un arrêt de transit.
Les rongeurs ont un système digestif fragile, ils sont sujets aux ralentissements et aux arrêts de transit. Il s’agit de problèmes sérieux à prendre en charge rapidement, l’arrêt de transit est une urgence chez les rongeurs. Nous vous proposons de découvrir les principales causes de stase digestive chez les rongeurs.

 

Nous allons ici étudier les causes de constipation et de stase digestive chez les rongeurs. Les lapins sont aussi sujets à des ralentissements et à des arrêts de transit. Nous vous invitons à lire notre fiche sur l’arrêt de transit chez le lapin si vous souhaitez plus de détails à ce sujet.

 

Quelles sont les causes de constipation et stase digestive chez les rongeurs ?

La stase digestive chez les rongeurs correspond à un ralentissement du transit digestif. Différentes causes peuvent conduire à un ralentissement du transit chez les rongeurs :

  • La douleur : toute douleur peut conduire à un ralentissement de transit chez les rongeurs comme les problèmes de dents par exemple. Les rongeurs ont des dents à croissance continue et ils sont sujets aux problèmes de dents en cas d’usure insuffisante de celles-ci. Les problèmes de dents sont douloureux et ils peuvent avoir des répercussions sur le transit de l’animal, d’autant plus que l’activité physique de l’animal est souvent diminuée et la prise alimentaire impactée.
  • Une activité physique insuffisante : la pratique d’une activité physique suffisante est essentielle pour un bon transit digestif. Il est nécessaire d’offrir à son animal un espace de vie suffisant, des sorties, des jeux, etc… pour qu’ils puissent se dépenser. Toute pathologie peut conduire à une diminution de l’activité de l’animal et aggraver le ralentissement de transit.
  • Une alimentation inadaptée : il est nécessaire d’offrir à l’animal une alimentation adaptée pour un bon transit digestif. Chez le cobaye par exemple, le foin est fondamental pour un bon transit digestif. Il doit être distribué à volonté.
  • Les trichobézoards : Les trichobézoards sont des boules de poils qui se forment au niveau de l'estomac ou des intestins et entraînent un ralentissement voire un arrêt de transit. Cela est très fréquent chez les cobayes et les chinchillas, notamment lors des périodes de mues. Les trichobézoards peuvent aussi se former lors de fur-chewing chez le chinchilla (mâchonnement des poils).
  • La déshydratation : Il est important que les animaux boivent suffisamment pour un bon transit digestif. Un abreuvement insuffisant, une atteinte de l’état général conduisant à une baisse de la consommation d’eau, etc… peuvent conduire à un ralentissement de transit. Le bol alimentaire progresse moins bien dans le tube digestif s’il est déshydraté.
  • Le stress
  • Etc…

On observe une aggravation progressive du problème. En effet, le bol alimentaire s’accumule au niveau de l’estomac et se déshydrate, jouant alors le rôle de corps étranger digestif pouvant conduire à une occlusion et au décès de l’animal.  

 

Que faire en cas de stase digestive ?

Il est nécessaire de consulter rapidement un vétérinaire lors de ralentissement ou d’arrêt de transit chez les rongeurs. En effet, il s’agit de pathologies d’évolution rapide pouvant malheureusement conduire au décès de l’animal.

Le vétérinaire pourra examiner l’animal et réaliser des examens complémentaires (radiographie abdominale par exemple). Des soins pourront alors être mis en place.

Le vétérinaire pourra aussi recherchée la cause du ralentissement et/ou de l’arrêt de transit afin de mettre en place des mesures correctives pour éviter des récidives.

Crédit photo istock.