La chienne gestante : soins particuliers

La chienne gestante
La chienne gestante a besoin d'un suivi régulier
La chienne gestante d'une alimentation équilibrée. Pensez également à vous assurer qu'elle est en parfaite santé (vaccins à jour, vermifugation, et traitement antiparasitaire) afin d'avoir les meilleures conditions de gestation et des chiots en parfaite santé.

La chienne gestante

La gestation a une durée très constante chez la chienne : 63 jours (+ ou -1 jour) après l'ovulation. Le diagnostic de gestation peut être fait précocement par une échographie dès 21 à 25 jours environ.
Il existe également désormais un test rapide par prise de sang que pourra réaliser votre vétérinaire.
La radiographie ne peut être effectuée qu'à partir de 45 jours de gestation. Il est toutefois prudent d'attendre 50 jours pour être sûr de bien voir tous les fœtus et d'évaluer leur taille par rapport à celle du bassin de la mère, pour savoir si les chiots seront susceptibles de rester coincés lors de l'accouchement (ce qui reste très rare chez le chien).
Les mamelles commencent à se développer dans la deuxième moitié de gestation et le lait est présent une semaine avant la mise-bas (deux à trois jours seulement lors de la première portée).

L'alimentation de la chienne pendant la gestation

La future maman devra être nourrie avec un aliment équilibré, riche et digeste.
Une alimentation industrielle sous forme de croquettes est la solution idéale et la moins coûteuse. Si vous choisissez un aliment de bonne qualité, aucun complément minéral ou vitaminé n'est nécessaire.
Toutefois, il faut choisir un aliment riche car l'alimentation doit apporter les éléments essentiels à la mère mais aussi à ses chiots. De plus, durant la deuxième moitié de gestation, il faut préparer la montée de lait, qui demande également beaucoup d'énergie et de sels minéraux.
Des aliments industriels sont spécialement conçus pour couvrir les besoins des chiennes gestantes. Ces aliments sont aussi ceux qui conviennent aux chiots lors du sevrage.

Il convient toujours de faire une transition alimentaire lorsqu'on modifie l'alimentation, pour éviter de déclencher une diarrhée. Il suffit d'introduire le nouvel aliment dans l'ancien régime, en augmentant progressivement la dose et en diminuant celle de l'ancien aliment sur trois ou quatre jours.

L'état de santé de la mère

La période de mi-gestation est idéale pour pratiquer les rappels de vaccination, s'ils n'ont pas été effectués récemment.
En effet, la mère pourra ainsi transmettre à ses chiots, via le premier lait (appelé colostrum), une grande quantité d'anticorps (qui permettent au chiot de se défendre contre les maladies). Certains vaccins peuvent se faire pendant la gestation, demandez conseil à votre vétérinaire.
C'est également la période idéale pour commencer un programme de vermifugation. La mère transmet à ses petits, dans l'utérus puis lors de la lactation, des vers qu'elle possède dans son corps (des ascaris en « attente » dans les muscles de la mère). Il faut donc vermifuger les mères pendant la gestation, ainsi que une semaine avant la mise-bas, puis une semaine après la mise-bas.

Il sera bon également de se débarrasser également de tous les parasites externes (puces principalement) de la mère en la traitant une semaine avant la mise-bas environ. Il faut utiliser des produits adaptés comme le Frontline par exemple, non contre-indiqué chez la chienne gestante. Retrouvez dans la Boutique Wanimo toutes les grandes marques d'antiparasitaires externes. En cas de soute, demandez conseil à votre vétérinaire.

La chienne pourra, durant la gestation, conserver une activité physique, pourvu qu'on évite les efforts violents et le surmenage en fin de gestation.

Ne donnez jamais de médicaments à votre chienne durant la gestation sans l'avis de votre vétérinaire car de nombreux médicaments peuvent être néfastes pour les fœtus.

Pour plus de renseignements sur les vaccinations et les vermifuges, consultez nos fiches sur Les vers du chien, La vaccination du chien et sur les maladies contre lesquelles on vaccine : La maladie de Carré chez le chien, Hépatite contagieuse canine ou hépatite de Rubarth, La parvovirose canine, La leptospirose du chien, La toux de chenil.

Demandez conseil à votre vétérinaire pour la vermifugation de la chienne gestante et pour l'utilisation de tout autre médicament.

 

Les problèmes liés à la gestation

Toute variation de l'état de santé, de l'appétit, ou tout écoulement anormal au niveau de la vulve doit conduire à une visite chez le vétérinaire. Les problèmes rencontrés sont :

Les avortements

Ils sont dus soit à des microbes (bactéries, virus), à des parasites, ou à une maladie générale de la chienne (hypothyroïdie, diabète, insuffisance lutéale).
De manière générale, toute variation de l'état de santé de la chienne en gestation peut entraîner un avortement. Si les chiots ne sont pas expulsés, la chienne risque de faire une infection de l'utérus (métrite), parfois très grave.

Les hypocalcémies

Il s'agit d'un déficit en calcium, dont les besoins augmentent avec la montée de lait. Elles sont rares durant la gestation et surviennent plutôt quelques jours après la mise-bas, notamment chez les chiennes de petit format. On peut les éviter avec une bonne alimentation, ou des compléments minéraux si on donne une alimentation ménagère. Il ne faut toutefois pas abuser de ces compléments durant la gestation car il peuvent faire plus de mal que de bien, demandez conseil à votre vétérinaire.

 

Crédit photo Jodi Jacobson iStockPhoto.