Pourquoi mon chiot n'a qu'un seul testicule ?

Pourquoi mon chiot n'a qu'un testicule?
La castration permet d'éviter les problèmes de cancérisation des testicules ectopiques.
Votre chiot ne possède qu’un seul testicule, voire aucun des deux, et ce malgré la fin de sa croissance ? C’est ce qu’on appelle la cryptorchidie. Cette maladie peut avoir des conséquences non négligeables sur votre chien. Nous vous invitons à découvrez pourquoi et que faire si votre chien n’a qu’un seul testicule…

 

Qu’est-ce que la cryptorchidie ?

Les testicules sont normalement palpables dans le scrotum à partir de l'âge de 10 semaines. Il arrive que les testicules descendent dans le scrotum plus tardivement, selon les individus et les races, c’est pourquoi les visites vaccinales de votre chiot mâle vont permettre au vétérinaire de vérifier régulièrement si les testicules de votre chiot sont bien présents.

Si votre chiot n'a pas un ou deux de ses testicules apparents à l’âge de 6 mois, on dit qu'il est atteint d'ectopie testiculaire ou de cryptorchidie, c'est-à-dire que le ou les testicules ne sont pas en position normale car ils sont restés dans l'abdomen, ou dans l'anneau inguinal, ou ailleurs…

Il existe deux types de cryptorchidie : la cryptorchidie bilatérale (ou bicryptorchidie) et la cryptorchidie unilatérale (ou monorcryptorchidie). La maladie concerne le plus souvent qu’un seul testicule.

Dans l'abdomen, le ou les testicules sont maintenus à une température supérieure à celle à laquelle ils seraient s'ils étaient dans le scrotum (38°C au lieu de 32°C). Cette augmentation de température empêche la formation des spermatozoïdes fonctionnels et augmente les risques de cancérisation et de torsion du testicule.

En effet, les testicules ectopiques ont 9 à 13 fois (selon les études) plus de risques de développer une tumeur que les testicules en position normale. Le risque de développement tumoral sur un testicule ectopique est d’environ 10% chez le chien.

Par ailleurs, si les deux testicules ne sont pas descendus, le chiot sera très probablement stérile. Si un chien de race est atteint d'ectopie testiculaire, il ne peut pas être confirmé et inscrit au LOF le plus souvent.

En effet, cette anomalie est considérée comme une "tare" génétique (qui peut être transmise à la descendance). Des prédispositions raciales sont en effet décrites chez le Berger Allemand, le Bullodog anglais, le Chihuahua, le Husky Sibérien, le Teckel et le Yorkshire notamment. Une composante héréditaire est fortement suspectée, mais non démontrée. C’est pourquoi il est conseillé de ne pas faire reproduire les animaux atteints.

 

Quelle solution pour mon chien cryptorchide ?

Pour éviter le problème de torsion et de cancérisation des testicules ectopiques, la castration est la meilleure solution. La chirurgie se fait sous anesthésie générale à partir de l'âge de 6 mois et permet de retirer les deux testicules.

Si le testicule est en position intra-abdominale, votre vétérinaire devra faire ce que l'on appelle une laparotomie (ouverture de la paroi abdominale sur le ventre) afin de chercher et d'enlever le testicule de l'abdomen.

Si le testicule est dans l'anneau inguinal (donc au niveau de l'aine), une simple ouverture à ce niveau-là suffit. On n'ouvre donc pas l'abdomen de l'animal.

Enfin, en ce qui concerne le testicule en place dans le scrotum, on réalise une castration classique.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire notre fiche santé sur la castration chez le chien.

En conclusion : si votre chiot ne possède qu’un seul testicule palpable dans le scrotum ou si aucun testicule n’est apparent, votre vétérinaire pourra éventuellement déterminer où se trouve(nt) le (ou les) testicule(s) ectopique(s) et vous conseillera sur le meilleur moment pour la prise en charge chirurgicale.

 

Crédit photo Fotolia.