L'alimentation du chien en hiver

Les besoins énergétiques du chien sont plus élevés lorsqu'il fait froid
Les besoins énergétiques du chien sont plus élevés lorsqu'il fait froid
Lutter contre le froid peut provoquer une perte d'énergie. Les besoins énergétiques de votre chien sont donc supérieurs lorsque les températures diminuent. De manière naturelle, beaucoup de chiens auront tendance à avoir plus faim en hiver et à réclamer un peu plus. Sans pour autant sur alimenter votre compagnon, vous devrez toutefois prendre en compte ce phénomène de façon variable selon son mode de vie.

 

Modifier l’alimentation en hiver : Pour quels chiens ?

Les chiens qui passent quasiment tout leur temps dehors, les chiens d'utilité et les chiens faisant beaucoup d'exercice comme de l'agility ou de la chasse sont concernés. Leur ration alimentaire doit donc être modifiée pendant l'hiver.

Attention : Pour des chiens des villes, vivant la plupart du temps à l'intérieur avec nous, il n'est pas recommandé d'augmenter la ration alimentaire pendant les mois d'hiver. En effet, ils passent la majeure partie du temps à l'intérieur, où les températures sont plus ou moins constantes tout au long de l'année. Ils ne feraient donc que prendre de l'embonpoint !!

 

De l'énergie pour lutter contre le froid

Dans le cas d'un chien vivant toujours dehors, il faut lui apporter plus d'énergie à "brûler" pendant la période hivernale car son organisme doit lutter contre le froid.
Vous devez augmenter sa ration de 10 à 20 % en fonction des conditions climatiques et de l'activité de l'animal.
Pour les chiens très actifs, il serait même recommandé de passer à un aliment "performance" si ce n'est pas déjà ce qu'il mange.
Découvrez nos aliments "performance" pour chiens.

 

En conclusion

Un chien est globalement assez résistant et il préfère souvent un temps froid à trop de chaleur. Si votre chien passe beaucoup de temps dehors, il est important d'augmenter sa ration alimentaire, il aura vraiment besoin de manger plus !!

A savoir : Quoiqu'il en soit, il faut être vigilant, lui assurer un minimum d'abri et ne pas surestimer sa résistance au froid.

Crédit photo C. Barbiez - Douglas - Wanimo.