Mon chat a du mal à mâcher ses croquettes, que faire ?

Mon chat a du mal à manger ses croquettes, que faire ?
Une alimentation exclusivement humide (pâtée) peut être proposée aux chats ayant des difficultés à mâcher les croquettes.
Que ce soit en vieillissant ou lors de pathologies (affections bucco-dentaires notamment), les chats peuvent présenter des difficultés à mâcher les croquettes. Pour que les chats continuent à s’alimenter correctement, plusieurs solutions sont possibles : ramollir les croquettes, donner des aliments humides ou encore préparer une ration ménagère.

 

Dans quels cas les chats peuvent-ils avoir du mal à manger leurs croquettes ?

Il est fréquent que les chats aient du mal à mâcher leurs croquettes en vieillissant. En effet, beaucoup ont du tartre, des douleurs bucco-dentaires, des dents manquantes, etc… A cela s’ajoute un appétit qui devient souvent capricieux chez les chats âgés, les croquettes ne sont plus toujours à leur goût. Ils peuvent donc délaisser leur ration de croquettes.

Ces difficultés peuvent survenir plus tôt dans la vie de l’animal. Les chats sont sujets à des affections entraînant des douleurs dentaires ou gingivales, une chute de dents, etc…

Si votre chat présente des difficultés à mâcher ses croquettes, il est dans un premier temps conseillé de consulter un vétérinaire pour la mise en place de soins appropriés. L'alimentation de votre chat devra également sans doute être adaptée.

A noter qu’il est très important de veiller à ce que son animal ait une bonne hygiène bucco-dentaire dès son plus jeune âge pour limiter les problèmes bucco-dentaires liés au tartre. N’hésitez pas à lire notre fiche sur l’hygiène bucco-dentaire du chat où vous retrouverez tous nos conseils.

 

Comment faciliter la prise alimentaire des chats ?  

Si votre chat a des difficultés à mâcher ses croquettes, il sera difficile de trouver d’autres croquettes plus facile à mâcher car elles ont toutes sensiblement la même dureté.

Il est par contre possible de ramollir les croquettes en ajoutant un peu d’eau. Une fois humidifiée, les croquettes doivent être consommées rapidement par l’animal (comme la pâtée). Si votre chat était jusqu’alors nourri à volonté, privilégiez plusieurs petits repas dans la journée pour garantir la fraîcheur des aliments.

Il est aussi possible de donner à votre chat à la fois des croquettes et de la pâtée : c’est ce qu’on appelle la bi-nutrition. La bi-nutrition présente plusieurs avantages pour les chats dès le plus jeune âge : elle permet notamment de réduire le risque d’affections urinaires, d’embonpoint, etc… Il est possible de mélanger des croquettes avec de la pâtée. On considère que pour un chat de 4 kg il faut approximativement 15 grammes de croquettes et 150 grammes de pâtée.

Pour les chats n’arrivant plus du tout à mâcher les croquettes, une alimentation exclusivement humide peut être mise en place. Cela est notamment intéressant chez les chats dont l’appétit est altéré car les pâtées sont plus appétentes que les croquettes. Elles favorisent également une bonne hydratation de l’animal.

Enfin, il est possible de préparer des rations ménagères pour son animal. Il s’agit de repas préparés par le propriétaire et composés de viande ou de poisson cuits, de légumes, d’huile, d’un complément minéral et vitaminé et éventuellement de riz. Il est très important de demander à un vétérinaire quels sont les ingrédients à utiliser et en quelles quantités pour que les repas soient équilibrés car il existe des risques de carences.

Crédit photo istock.