La bi-nutrition : pourquoi et comment donner de la pâtée à mon chat ?

La bi-nutrition : pourquoi et comment donner de la pâtée à mon chat ?
La bi-nutrition présente des bénéfices santé, notamment pour les chats stérilisés et les chats âgés.
Les propriétaires d’animaux donnent fréquemment de la pâtée à leurs chats pour leur faire plaisir. Pendant longtemps, l’alimentation humide a été controversée et les croquettes représentaient le repas idéal. De nos jours, la bi-nutrition, c'est-à-dire le fait de donner des croquettes et de la pâtée, est conseillée par les vétérinaires. En effet, l’alimentation humide associée aux croquettes présente de nombreux bénéfices que nous vous proposons de découvrir.

 

Pourquoi la bi-nutrition a-t-elle été longtemps controversée ?

La bi-nutrition a longtemps été controversée pour les raisons suivantes :

  • les croquettes sont plus sûres au niveau hygiénique et d'une qualité nutritionnelle souvent supérieure à celle des pâtées.
  • les pâtées sont plus difficiles à digérer que les croquettes : elles contiennent 75 à 80 % d'eau donc il faut donner plus de pâtée pour obtenir une valeur nutritionnelle identique aux croquettes.
  • les croquettes retardent l’apparition du tartre contrairement aux pâtées qui favorisent son développement. Les croquettes exercent lors de la mastication un frottement qui correspond à une action de brossage et permet ainsi un nettoyage naturel des dents.
  • il est plus difficile de calculer une ration équilibrée avec la bi-nutrition : il faut donc faire attention à ne pas donner trop à manger à son chat pour ne pas dépasser ses besoins énergétiques journaliers et le faire grossir.
  • les pâtées sont également plus appétentes que les croquettes : un chat peut ainsi devenir difficile et refuser de manger ses croquettes.

 

Quels sont les bénéfices de la bi-nutrition ?

La bi-nutrition apporte aux chats aussi bien les bénéfices des croquettes que ceux de l’alimentation humide. Pour que la bi-nutrition soit positive, il faut que la ration soit bien équilibrée et adaptée au chat selon son âge, son stade physiologique, son niveau d'embonpoint et son niveau d'activité. En effet, la santé des chats passe par la qualité de leur alimentation. Une association de deux aliments (croquettes et pâtée) de qualité Premium assurera une bonne santé à votre chat.

Les bénéfices santé de la bi-nutrition ont été prouvés par des études scientifiques. La bi-nutrition est conseillée pour les chats souffrant d’affections urinaires (calculs urinaires), pour soutenir la fonction rénale des chats souffrant d’insuffisance rénale, pour le bien-être des chats et pour limiter leur prise de poids. Ils sont essentiellement dus à la richesse des pâtées en eau (les pâtées contiennent 75% à 80% d’eau).

La bi-nutrition est recommandée dès l’âge de 2 mois. Elle est favorable toute la vie du chat, et plus particulièrement après la stérilisation et chez les chats âgés.

Dès l’adoption d’un chat, la bi-nutrition est intéressante. En effet, elle favorise le développement du comportement alimentaire du chat qui est attiré par des goûts et des textures variés. Un chat habitué à manger des pâtées et des croquettes dès son jeune âge aura moins de mal à accepter de manger de nouveaux aliments : cela permet d’éviter la néophobie (la peur du nouveau). Cela peut être particulièrement intéressant pour les chats qui devront changer d’alimentation à l’âge adulte pour une alimentation spécifique par exemple.

Lors de l’introduction des pâtées, il est conseillé de procéder progressivement, en augmentant les quantités pendant dix jours pour ne pas perturber la flore du chaton. Il est possible de faire varier les saveurs en restant sur des aliments pour chatons, pour ne pas entraîner des troubles digestifs (restez sur une même marque de sachets fraicheurs par exemple).  

Après la stérilisation, la bi-nutrition est recommandée pour limiter les affections de l’appareil urinaire et la prise de poids. En effet, les chats stérilisés sont une population sujette aux calculs urinaires. Etant donné que les pâtées sont riches en eau, les urines sont diluées ce qui diminue le risque d’affections au niveau de l’appareil urinaire. La consommation d’eau peut aussi être stimulée par des fontaines à eau car les chats sont généralement attirés par l’eau en mouvement.

Les chats stérilisés sont également sujets à l’embonpoint. En effet, ils ont un appétit plus grand alors que leurs besoins énergétiques diminuent. Ils sont d’autant plus exposés à l’obésité que beaucoup de chats sont sédentaires. La bi-nutrition permet d'améliorer le sentiment de satiété et limiter la prise de poids. En effet, les pâtées sont plus riches en eau et occupent un volume plus important dans l’estomac : associées aux croquettes qui sont distribuées à un autre moment de la journée, elles diminuent la sensation de faim.

Il est possible de donner 3 à 4 repas de pâtées par jour et de donner les croquettes à un autre moment de la journée. Il est notamment recommandé de donner les croquettes dans un jouet distributeur comme le pipolino, qui occupe les chats et respecte leurs besoins. En effet, les chats mangent 15 à 20 repas par jour lorsqu’ils vivent dans la nature à l’état sauvage. Grâce aux jouets distributeurs, ils ont des croquettes à disposition pendant une bonne partie de la journée. Leur activité physique est également stimulée car ils doivent récupérer les croquettes avec leurs pattes. Pour un chat de 4 kg, on considère qu'il faut environ 15 grammes de croquettes pour chats stérilisés et 150 grammes de pâtées par jour (ou 30 grammes de croquettes et 100 grammes de pâtée par jour).

De plus, il a été montré que les chats nourris avec des croquettes et de la pâtée ont une activité physique plus importante que les chats nourris exclusivement avec des croquettes, ce qui est favorable pour la santé et le poids des chats.

Enfin, chez les chats âgés, la bi-nutrition est conseillée pour limiter les maladies rénales. En effet, les chats âgés sont fragiles au niveau des reins et souffrent fréquemment d’insuffisance rénale.
Les pâtées sont également appétentes ce qui facilite l’observance des traitements (plus grande facilité à donner des comprimés grâce à la pâtée) et la convalescence des chats malades.

Crédit photo iStock.