La constipation chez le chat

Constipation du chat
La sédentarité favorise la constipation
La constipation touche particulièrement les individus sédentaires et peut être favorisée par de nombreux facteurs comme la présence de boules de poils, une consommation d’eau insuffisante ainsi que des maladies. Comment reconnaître la constipation chez votre chat et que faire ?

 

Les causes d’une constipation chez le chat

Les causes de constipation sont nombreuses :

  • La consommation de matières indigestes comme les poils

Le chat se lèche pour faire sa toilette et avale en faisant cela beaucoup de poils. Ces poils s’agglomèrent dans l’estomac et forment des trichobézoards qui peuvent engendrer une constipation lorsqu’ils passent dans l’intestin…

Nous vous invitons à lire notre fiche sur les boules de poils.

  • La sédentarité

A l’état sauvage, les chats sont de vrais chasseurs et ils réalisent 15 à 20 repas par jour. La chasse occupe donc une bonne partie de leur journée. Les chats domestiqués, et surtout ceux qui vivent en appartement, ont un mode de vie plus sédentaire, et ils ont perdu pour beaucoup ce comportement de prédation. L’activité physique favorise un bon transit.

  • Une consommation d'eau insuffisante

L’eau est essentielle à un bon transit, or les chats ne boivent en général pas beaucoup…

  • Un changement de litière qui ne convient pas au chat.

Un chat est facilement perturbé et peut se retenir de faire ses besoins si la litière ne lui convient pas. Dans ce cas, il est conseillé de revenir aux conditions précédentes si la constipation est apparue suite à un changement de litière.

  • Des maladies : un mégacôlon (augmentation de taille du côlon), un problème au niveau de la moelle épinière ou du cerveau, une colite, etc....

 

Comment reconnaître une constipation chez le chat ?

Un chat constipé peut faire de nombreux allers-retours à sa litière, parfois sans rien faire à l’intérieur, parfois en se mettant en position vainement et en poussant des miaulements plaintifs.

Il peut y avoir de petites quantités de matières fécales en dehors de la litière. Un chat constipé a mal en faisant ses selles et associera cette douleur à sa litière, il développe donc une aversion à la litière et préfèrera tenter de faire ses besoins en dehors de celle-ci.

Le ventre du chat est en général dur et gonflé.

Dans les cas plus graves, des vomissements peuvent apparaître, voire un prolapsus rectal (en poussant trop fort le chat extériorise une partie de son rectum).

Bon à savoir : Si votre chat va souvent dans la litière, qu’il se met en position et qu’il miaule, il peut aussi souffrir d’une obstruction urinaire… Vérifiez bien la présence d’urine dans la caisse et si vous n’en voyez pas, consultez d’urgence votre vétérinaire car votre chat pourrait souffrir d’une obstruction urétrale. N’hésitez pas à lire notre fiche sur le chat bouché.

 

Que faire en cas de constipation chez le chat ?

Pour tenter d'accélérer le transit de votre chat, il est possible de mettre dans son alimentation une pâte appétente à base d'huile de paraffine que vous trouverez chez votre vétérinaire, afin que les selles passent mieux.

On conseille également de donner une alimentation riche en fibres. En effet, les fibres favorisent le transit digestif. Vous pouvez essayer de mettre quelques légumes (courgettes, haricots, potiron) dans la ration de votre chat ou de lui donner un aliment allégé (Light) souvent plus riche en fibres qu'un aliment normal. Il est parfois nécessaire de changer l'alimentation pour des croquettes médicalisées, spécialement conçues pour ces troubles digestifs. N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire traitant.

Il faut bien entendu trouver et traiter la cause de cette constipation.

Afin d’éviter la présence de boules de poils dans le tube digestif il est conseillé de brosser régulièrement votre chat afin d’éliminer les poils morts qu’il pourrait ingérer en se toilettant. Vous pouvez aussi l’aider à les éliminer en donnant un complément pour favoriser l’élimination des boules de poils.

Pour favoriser l’exercice physique de votre chat et palier à sa sédentarité, il est conseillé d'enrichir son environnement avec des jouets, arbres à chat, griffoirs, etc... Ceci afin que le milieu de vie soit stimulant. Il est par exemple possible de lui donner ses croquettes dans un jouet distributeur comme le pipolino ou sur un plateau d’activité comme le FunBoard, qui stimulent l'activité physique des chats en compliquant leur accès à la nourriture. N'hésitez pas à consulter notre fiche conseil Quel jouet pour mon chat.

Pour favoriser la prise de boisson de votre chat, vous pouvez essayer d'installer une fontaine à eau. En effet, les chats sont généralement attirés par l'eau en mouvement ce qui stimule leur consommation d'eau. Il est également intéressant de donner à votre chat de la pâtée en complément de ses croquettes : on parle de bi-nutrition. Les pâtées contenant 75 à 80% d'eau, cela permet d'hydrater les chats. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre fiche sur la bi-nutrition.

N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire traitant, celui-ci pourra examiner votre chat constipé, déterminer ce qui est à l'origine de son problème et lui prescrire le traitement adapté à son cas. Dans les cas les plus sérieux l’intervention du vétérinaire pour réhydrater le chat et éventuellement faire un lavement est nécessaire.

 

Crédit photo istock.