La conjonctivite chez le chien

chien conjonctivite collyre
Votre vétérinaire prescrira un collyre pour soigner la conjonctivite de votre chien
Comme chez les humains, les yeux des chiens sont très sensibles aux agressions extérieures. Il arrive donc fréquemment que les chiens aient les yeux rouges, sales, plus ou moins collés par des secrétions. Il faut alors réagir vite car l’inflammation oculaire est douloureuse pour le chien.

Les causes de conjonctivite sont nombreuses chez le chien.

 

Origine infectieuse

Certains virus peuvent engendrer des problèmes oculaires qui peuvent aider au diagnostic ou même être le premier symptôme visible, notamment lors de maladie de Carré en phase précoce, d’herpès virose ou d'autres virus bénins (coronavirus, rotavirus...).
Certaines bactéries peuvent aussi être à l’origine de la conjonctivite ou être responsables d’une surinfection.

 

Corps étranger

La présence d’un corps étranger comme des débris végétaux ou encore un épillet dans l’œil peut être très douloureuse et entraîner une inflammation très importante des structures de l’œil.

 

Ulcère cornéen

Il peut être dû à la présence d’un virus mais fait plus souvent suite à une blessure (coup de griffe, épine d’une plante…). Le chien peut même se blesser lui-même s’il a mal à l’œil. Ainsi, un problème bénin non soigné peut rapidement devenir plus grave. Les ulcères cornéens sont très douloureux et le chien peut l’aggraver en se frottant l’œil. Invisible à l’œil nu, le vétérinaire mettra en évidence l’ulcère par un petit test rapide grâce à un colorant indolore.

 

Malformations

Il arrive que les paupières des chiens soient éversées (on parle d'ectropion) laissant ainsi la conjonctive exposée aux irritations, au vent… Une chirurgie permet alors de pallier à ce problème. Certains cils aussi peuvent être mal implantés et irritent alors la cornée et la conjonctive.

 

Sécheresse oculaire

Si l’œil ne produit plus assez de larmes, l’œil devient sec et moins bien protégé des agressions extérieures. Cela se produit lors de maladie de Carré, mais aussi lors de diabète sucré, hypothyroïdie, maladie de Cushing. Une atteinte neurologique peut aussi en être à l’origine. La sécheresse oculaire peut également s’expliquer par l’emploi de certains médicaments et enfin, par l’atteinte de la glande lacrymale elle-même.

 

Obstruction des canaux lacrymaux

Ce sont de petits canaux qui partent du coin interne de l’œil et se terminent dans les cavités nasales permettant à l’excès de larmes de s’écouler. Les yeux larmoient alors abondamment et s’ils ne sont pas nettoyés régulièrement, peuvent présenter une inflammation due à l’accumulation de larmes et une éventuelle surinfection.

 

A savoir : tout œil rouge n’est pas obligatoirement une conjonctivite. Il existe d’autres pathologies, souvent graves, comme une uvéite ou un glaucome pouvant entraîner une rougeur de l’œil.

En conclusion, si votre chien a un œil rouge et/ou semble souffrir d’un œil, prenez rendez-vous rapidement chez le vétérinaire afin d’établir un diagnostic précis et mettre en place un traitement adapté.

En attendant la visite chez le vétérinaire, il est important de lui nettoyer l’œil, notamment si les secrétions sont importantes ou purulentes. Pour plus d’informations, consultez notre fiche santé sur l’entretien de l’œil de votre chien.

Crédit photo © Henk Badenhorst iStockPhotos.