La teigne chez le chien

La teigne chez le chien
Il est difficile d'éliminer la teigne : le traitement des animaux est long et la désinfection de l'environnement est difficile.
La teigne est une maladie parasitaire bien connue du grand public. Elle est responsable d'une chute de poils chez l'animal. Elle est redoutée étant donné sa grande contagiosité et la difficulté des propriétaires à s'en débarrasser. Elle nécessite un traitement long des animaux ainsi qu'un traitement de l'environnement.

 

La teigne, qu'est-ce que c'est ?

La teigne est due à des champignons qui se nourrissent de kératine et se développent dans les poils, les squames, les griffes, les cils et la couche cornée. On les retrouve aussi bien chez les animaux et chez l'homme que dans l'environnement. Les champignons sont très résistants dans le milieu extérieur.

Chez le chien et le chat, plusieurs champignons peuvent être responsables de teigne comme :

  • Microsporum canis : c'est le principal agent de teigne.
  • Trichophyton mentagrophytes : ce champignon est retrouvé dans le milieu extérieur. Il touche essentiellement les rongeurs, les chiens et les chats. Chez les chiens de chasse par exemple, on peut rencontrer des lésions de teigne au niveau du chanfrein (il s'agit du dessus du nez, entre la truffe et les yeux). En effet, ils mettent leur nez dans les terriers à la recherche de petits rongeurs et peuvent ainsi se contaminer.
  • Microsporum gypseum : il se développe dans le sol et touche essentiellement les chiens qui aiment creuser au niveau de la tête.

La teigne est extrêmement contagieuse, la transmission se fait par contact direct avec un animal ayant la teigne ou à partir de l'environnement.

La teigne est une zoonose, c'est-à-dire qu'elle peut être transmise à l'homme : des lésions cutanées rouges apparaissent sur les zones en contact avec l'animal.

Les teignes sont beaucoup moins fréquentes chez les chiens que chez les chats. Il faut penser particulièrement à la teigne chez les chiens qui vivent avec des chats. Attention, les chats peuvent être porteurs asymptomatiques : il ne faut pas exclure l'hypothèse de teigne si le chat présente aucun symptôme. Nous vous invitons à lire notre fiche sur la teigne chez le chat pour plus de renseignements.

Les chiens de race Yorkshire terrier sont prédisposés à cette maladie : la teigne atteint rapidement tout le corps.

 

Quels sont les symptômes ?

Chez le chien, la teigne provoque généralement une perte de poils de forme arrondie, avec quelques squames. Les chiens ne se grattent pas et il n'y a pas de rougeur au niveau de la perte de poils. Ils peuvent guérir spontanément ou les lésions peuvent s'agrandir.

Plus rarement, la teigne peut conduire à des lésions rouges de forme arrondie, en relief, très prurigineuses, suintantes, suppurées...

Enfin, il existe des chiens qui ne présentent pas de symptômes, ce sont des porteurs sains.

 

Comment diagnostiquer la teigne ?

Le vétérinaire va tout d'abord poser plusieurs questions : présence d'autres animaux dans le foyer ? âge et provenance de l'animal (élevage, refuge, particulier) ? présence de lésions chez le propriétaire ? etc...

Un examen clinique approfondi sera réalisé par le vétérinaire pour voir s'il l'animal présente une perte de poils, des squames, des rougeurs...

Des examens complémentaires pourront ensuite être réalisés :

  • Observation directe des poils au microscope par le vétérinaire
  • Utilisation de la lampe de Wood : certaines souches de M. canis produisent une substance, la ptéridine, qui devient fluorescente à la lampe de Wood (lampe UV). Attention, seules certaines souches de M. canis synthétisent cette substance et les autres champignons ne la synthétisent pas : l'absence de fluorescence ne permet donc pas d'éliminer l'hypothèse de teigne. Cette méthode ne permet pas non plus de mettre en évidence les porteurs asymptomatiques et cet examen doit être réalisé avant tout traitement antifongique
  • Mise en culture des poils : les résultats sont obtenus au bout de plusieurs jours à plusieurs semaines seulement

 

Quels sont les traitements nécessaires ?

Il s'agit d'une maladie parasitaire très difficile à éradiquer : maladie très contagieuse, résistance du champignon dans l'environnement, existence de porteurs asymptomatiques...

Il est parfois nécessaire de tondre le pelage de l'animal s'il a des poils longs, si la teigne s'étend ou récidive, etc...

Un traitement local peut tout d'abord être prescrite par le vétérinaire, il s'agit d'une lotion antifongique.

Des comprimés antifongiques peuvent aussi être prescrits à l'animal, il s'agit d'un traitement systémique. Le traitement dure plusieurs semaines, le plus souvent 4 semaines, voire plus selon l'évolution des lésions. Le traitement est long : il faut que l'animal ne présente plus de lésions de teigne et qu'une culture montre la guérison de l'animal.

Le traitement de l'environnement est très important mais aussi très difficile. Plusieurs produits sont nécessaires : eau de javel, bougies fongicides (sur prescription vétérinaire), etc...

Crédit photo istock.