Bien choisir son cobaye

Bien choisir son cobaye
Il est préférable d'adopter au minimum deux cobayes.
Les cobayes, ou cochons d’inde, sont des nouveaux animaux de compagnie (Nacs) qui ont beaucoup de succès. Les enfants adorent cet animal qui est particulièrement doux et câlin avec eux. Nous vous proposons de découvrir tous nos conseils pour pouvoir bien choisir son cobaye !

 

Quel cobaye doit-on choisir ?

Le cobaye doit être choisi en fonction de :

  • Son âge : il doit être sevré lors de son adoption. Le sevrage survient à l’âge de 4 semaines mais l’idéal est que les petits pèsent plus de 300 grammes lors du sevrage. Il est donc recommandé d’adopter un cobaye qui a au minimum 1 mois et demi et qui pèse plus de 300 grammes.
  • Son sexe : les traits de caractère sont variables en fonction des individus, il n’est pas possible de généraliser un trait de comportement pour un sexe. Le choix dépend donc surtout du nombre de cobaye que l’on a et des possibilités de cohabitation.
  • Sa race : Il existe plusieurs variétés de cochons d'Inde domestiques et différentes couleurs : les cobayes à poils courts, ceux qui portent une rosette dite «couronne» sur le front (l'anglais, l'américain), les cobayes à poils durs (l'abyssinien ou éthiopien, le teddy), les cobayes à poils lisses (unicolores, agoutis, Himalayen, Hollandais, Ecaille de tortue), et les cobayes à poils longs ou angoras (le texel, le shelty, le péruvien). Les cobayes à poils longs nécessitent plus d’entretien que les poils courts : il faut les brosser régulièrement, laver et couper les poils souillés par les selles, etc…

N’hésitez pas à consulter nos fiches conseil sur la présentation du cobaye et les soins à leur apporter pour plus de renseignements.

 

Faut-il prendre un seul cobaye ou plusieurs ?

Le cobaye est un animal qui ne supporte pas la solitude : on parle d’animal grégaire. Il est nécessaire qu’il vive en groupe : il est préférable d’adopter au minimum deux cobayes.

 Il est recommandé d’adopter que des femelles ou un mâle et une ou plusieurs femelles. En effet, la cohabitation entre deux mâles dans une même cage peut être difficile. La castration peut faciliter la cohabitation des mâles mais ce n’est pas toujours le cas.

Si vous adoptez un couple ou si vous avez des mâles et des femelles dans une même cage, il faudra être très vigilant car les cobayes peuvent se reproduire toute l’année et vous risquez d’avoir de nombreuses portées. De plus, les gestations répétées sont néfastes pour les femelles. Il est donc recommandé de castrer les mâles.

L’idéal est d’adopter deux jeunes cobayes en même temps provenant d’un même endroit. Cela limite les risques de contamination entre animaux élevés à des endroits différents ainsi que le stress de l’adoption. Si ne vous les adoptez pas ensemble, il faudra faire progressivement les présentations pour que leur cohabitation se passe au mieux !

N’hésitez pas à lire nos fiches sur l’habitatl’installation du cobaye et sur la cohabitation chez le cobaye pour que l’arrivée du cobaye dans sa nouvelle maison se passe au mieux !

 

Où peut-on adopter un cobaye ?

Comme pour les chiens et les chats, il est possible d’adopter son cobaye :

  • En animalerie : il faudra être vigilant et vérifier que le cobaye n’est pas trop jeune et qu’il est bien sevré : il est préférable qu’il ait au minimum 1 mois et demi et qu’il pèse plus de 300 grammes. 
  • En élevage : il est préférable de choisir un élevage proche de chez soi dont on peut visiter les structures. N’hésitez pas à prendre le cobaye dans vos bras avant de l’adopter.
  • En refuge ou dans une association : il est possible d’adopter des cobayes abandonnés ou des petits nés de mères abandonnées. Les adoptions se font généralement sous contrat avec l’association et le refuge. Un don est demandé à l’adoption pour couvrir les frais vétérinaires.
  • Chez un particulier : certains particuliers font reproduire pour leur plaisir leurs cobayes, d’autres ont des portées suite à l’adoption d’une femelle déjà gestante ou parce qu’ils ont adopté un couple et qu’ils n’ont pas fait castrer suffisamment rapidement le mâle !

 

Quels sont les éléments auxquels je dois faire attention lors de son adoption ?

Quelques points peuvent être vérifiés lors de l’adoption de son cobaye pour éviter d’adopter un animal malade.

La première chose à vérifier est que le cobaye est vif, actif, et en bon état corporel. Un animal prostré, abattu, maigre est généralement malade.

Les cobayes sont des animaux très sensibles aux affections respiratoires. Vérifiez donc que le cobaye ne présente pas d’écoulement nasal, de ronflements, de difficultés à respirer, etc…

Ils sont également sujets aux affections dermatologiques (gales, teigne, etc…) : ils ne doivent pas avoir de croûtes, de zones sans poil ou de démangeaisons par exemple.

Toutefois, seul un vétérinaire pourra réaliser un examen clinique complet et fiable. Nous vous conseillons d’effectuer une visite d’adoption chez votre vétérinaire pour qu’il s’assure que votre cobaye est en pleine forme et qu’il vous conseille sur son alimentation, son habitat, etc… pour que l’accueil de votre animal se passe dans de bonnes conditions !

N’hésitez pas à vous consulter nos fiches sur la santé des cobayes sur notre site Wanimo-Véto.

 

Crédit photo iStock.