Le retour des vacances

Le chien en appartement
Réhabituez progressivement votre chien à la vie en appartement
Pendant les vacances, et notamment les grandes vacances d'été, nous sommes souvent obligés de faire garder nos compagnons. Parfois, nous les confions à un chenil ou bien souvent à de la famille ou des amis. Et, lorsque notre chien revient à la maison, il y a forcément une période de réadaptation. La plupart des chiens accueillent leur maître par des fêtes et des démonstrations de joie.

Quel que soit le mode de garde que vous avez choisi, cette période aura été une rupture dans les habitudes de votre compagnon : lieu de couchage et de repas inhabituels, rythme de vie modifié, environnement différent (box, appartement, campagne), présence d'autres animaux...

Que faire pour une bonne réadaptation ?

Pour une réadaptation en douceur et une parfaite reprise en main de votre compagnon, voici quelques conseils :

Le traiter contre les tiques, les puces et les vers intestinaux :

Si votre compagnon a été en chenil, à la campagne ou en contact avec d'autres animaux, il est possible qu'il revienne avec ces parasites qui sont facilement éliminés par un produit efficace (anti-parasitaire externe et vermifuge). Pour en savoir plus, consultez nos Fiches Les puces chez le chien, Les tiques chez le chien et Les vers du chien.

Vérifier l'état de ses oreilles pour la présence de gale :

La gale est très contagieuse et s'attrape très facilement, pour savoir la reconnaître, consultez notre fiche La gale d'oreilles chez le chien.

Rechercher les petites blessures cachées pour les animaux ayant séjourné à la campagne :

En été, il faut être vigilant à la présence d'épillets (petites herbes sèches et pointues) qui se fichent dans la peau et peuvent créer un abcès ou une infection. Ils se logent souvent entre les coussinets des pattes, derrière les oreilles ou dans le conduit auditif (si le chien secoue la tête).

Les vacances d'hiver sont souvent synonymes de blessures des coussinets à cause du sel de déneigement et du froid.

Vérifier le poids de l'animal :

S'il a été déprimé par votre absence ou si on lui a donné un aliment différent, il aura perdu du poids. Au contraire, s'il a été gâté par sa famille d'accueil, il aura grossi. Dans les deux cas, il faudra petit à petit lui faire retrouver son poids initial. Vous augmenterez - ou diminuerez – sa ration quotidienne de 10% environ et cela jusqu'à ce qu'il retrouve son poids de forme.

Gérer le changement d'alimentation :

De nombreux chiens sont sensibles au changement d'aliment. Un changement brutal d'alimentation peut créer un désordre digestif (diarrhée, régurgitation). Si vous changez son aliment, mieux vaut respecter une transition alimentaire de 5 à 8 jours, en mélangeant les deux aliments ou types d'alimentation et en réduisant la quantité de l'ancien tout en augmentant progressivement la quantité du nouvel aliment. Pour cela, il est toujours bon de prévoir un sac de l'aliment habituel pour la garde de son animal.

Pour un chien qui a passé ses vacances en extérieur et qui doit retourner en appartement :

Il est recommandé de ne pas faire une coupure brutale. Il faut les premières semaines lui faire faire de grandes promenades et lui permettre de courir, en réduisant peu à peu la fréquence et la durée de ces sorties pour revenir à la normalité.

Reprise en main de l'obéissance de votre chien :

S'il a été très libre tout l'été ou en chenil ou encore s'il a eu tous les droits (monter sur le lit, réclamer à table...) la reprise en main doit être immédiate et ferme. Il doit comprendre que c'est terminé, il est bon de faire chez vous des petites séances de remise à niveau sur l'obéissance aux ordres et de la marche au pieds.

Quel que soit le mode de garde que vous ayez choisi, nos compagnons sont toujours très heureux de retrouver leur maître et leurs habitudes. Ces quelques conseils devraient vous permettre de les retrouver sereinement.

 

Crédit photo A. boury - Pegase - Wanimo.