Un chaton sociable et tolérant

Un chaton sociable et tolérant
Il est important de manipuler les chatons dès leur plus jeune âge
Votre chatte va bientôt mettre bas et vous vous demandez comment faire pour bien sociabiliser les chatons ? Ou vous allez bientôt acquérir un petit chaton et vous vous interrogez sur son éducation pour que ce soit un chat câlin et qui n’ait peur de rien ? Voici les étapes à respecter pour avoir un chaton sociable et tolérant.

 

La manipulation des chatons in utero

Le développement psycho-social du chaton commencerait dans le ventre de sa mère, les chatons semblant capables de ressentir les stimulations sensorielles dans l’utérus.

Il est donc possible de commencer à manipuler les chatons in utero, en caressant le ventre de la mère lors de la gestation. Cela permet d’habituer les chatons au contact.

 

Montrer le plus de choses possibles au chaton dès son plus jeune âge

Il est important d’habituer le chaton au maximum de choses depuis la naissance. En effet, la période de socialisation des chats est très courte : les seize premières semaines de leur vie sont essentielles pour leur développement social et comportemental.

Ainsi, un chaton isolé, sans contact avec l’homme ou avec des situations variées pendant cette période de socialisation deviendra un chaton peureux et craintif. Il peut même devenir agressif, la peur pouvant être à l’origine d’agressions.

L’éleveur ou le propriétaire de la chatte qui a mis bas doit donc manipuler les chatons dès leur plus jeune âge. Plus ils seront manipulés par des personnes différentes, et plus ils tolèreront ensuite que de nouvelles personnes s’occupent d’eux. Il est important que ces contacts soient positifs pour le chaton, pour qu’il ne garde pas une mauvaise expérience du contact avec l’homme.

Il faudra également habituer les chatons aux bruits de la vie quotidienne : bruit de la télévision, de l’aspirateur…

 

L’âge d’adoption du chaton

Le chaton se sociabilise au contact de l’homme, mais également au contact de sa mère et de ses frères et sœurs. La mère va en effet apprendre aux chatons à se canaliser : elle lui apprend les « autocontrôles », en sanctionnant les morsures douloureuses, les coups de griffes ou les jeux trop brusques. Un chaton séparé trop tôt de sa mère n’aura pas acquis ces autocontrôles, et risque donc de présenter des comportements agressifs.

Il est donc important que les chatons restent suffisamment longtemps avec leur mère, pour être mieux sociabilisés.

Il ne faut donc jamais adopter un chaton de moins de 2 mois, l’idéal étant même d’attendre l’âge de 3 mois.

 

Après l’adoption, varier les expériences du chaton

Il est important, suite à l’adoption, de continuer à bien sociabiliser le chaton. Il faut l’habituer à être manipulé par des personnes variées, à la fois par vous-même et par les autres membres de la famille : il doit apprendre à être porté dans les bras, à être caressé…

Quand il s’est bien habitué à toute la famille, essayez de lui faire rencontrer de nouvelles personnes de votre entourage. Notamment si vous n’avez pas d’enfants, essayez de le sociabiliser le plus tôt possible avec des enfants de vos amis ou de votre famille, pour qu’il n’en ait pas peur par la suite.

Il faudra également le présenter aux autres animaux de la maison, en y allant en douceur pour qu’il ne prenne pas peur. Pour plus d’informations, consultez notre fiche sur la cohabitation du chat avec d’autres animaux.

Il est également important d’enrichir son environnement, avec des jouets, un arbre à chat, un griffoir… Et de jouer souvent avec lui, car cela va favoriser la découverte de son environnement. Les jouets doivent être variés, afin qu’il s’habitue à un maximum de choses.

Habituez-le également à la voiture dès tout petit, même si vous ne prévoyez pas de faire de grands voyages avec votre chaton par la suite. En effet, le jour où vous aurez besoin de l’emmener quelque part, chez le vétérinaire par exemple, il sera beaucoup moins stressé s’il a été habitué à la voiture dès le plus jeune âge.

Conseil expert Royal-Canin : Pourquoi mon chaton est-il agressif ?

« Les chatons agressifs sont souvent des chatons mal socialisés, des chatons à qui personne (ni sa mère, ni vous) n’a jamais posé de limite. Soyez donc ferme dans l’éducation de votre chaton : n’hésitez pas à lui poser des interdits, le chaton doit se contrôler et avoir des limites.

Habituez-le progressivement à être manipulé et caressé.

Si votre chaton est agressif, il ne faut surtout pas laisser la situation s’envenimer et penser que le chaton va se calmer en grandissant. Plus vous attendez et plus le problème sera difficile à régler.

Si vous ne pensez pas réussir tout seul, rapprochez-vous d’un vétérinaire comportementaliste. S’il ne met en évidence aucun problème médical pouvant expliquer l’agressivité du chaton (douleur, mauvaise vision…), il saura vous conseiller sur la meilleure stratégie à adopter, en général une thérapie comportementale, accompagnée d’un traitement médical si nécessaire. »

Découvrez les aliments Royal Canin pour chaton sur Wanimo.com.

En conclusion, il est important de mettre le chaton dans des situations variées dès son plus jeune âge. Il sera ainsi plus stable émotionnellement lorsqu’il sera adulte face à des situations stressantes, comparé à un chaton privé de stimulations pendant son développement. Un chaton élevé dans un milieu pauvre en stimulations peut en effet devenir anxieux, phobique, hyperactif voire agressif.

Crédit photo Fotolia.