La mastose ou fibro-adénomatose chez la chatte

La mastose ou fibro-adénomatose chez la chatte
Contrairement aux tumeurs mammaires, la mastose est une affection bénigne chez la chatte.
Les chattes peuvent présenter un gonflement rapide et très impressionnant des glandes mammaires appelé mastose ou fibro-adénomatose mammaire. C’est une affection bénigne à différencier des tumeurs mammaires souvent malignes chez la chatte. Nous vous proposons d’en savoir plus sur cette affection rencontrée essentiellement chez les jeunes chattes non stérilisées à la suite de leurs chaleurs.

Qu'est-ce que la mastose chez la chatte ?

La mastose ou fibro-adénomatose est une affection bénigne caractérisée par une croissance rapide (en quelques jours) et anormale d'une ou plusieurs glandes mammaires : on observe alors des masses volumineuses et bien circonscrites au niveau des chaînes mammaires. Cette croissance est sous dépendance hormonale de la progestérone ainsi que des progestagènes de synthèse (pilule contraceptive). La prise de la pilule chez la chatte favorise donc cette affection.

L’hypertrophie des glandes mammaires peut durer plusieurs semaines.

La mastose est à différencier des tumeurs mammaires qui sont fréquentes chez les chattes. Les tumeurs mammaires sont souvent malignes chez la chatte (dans plus de 80% des cas) : elles sont donc de mauvais pronostic par rapport à la mastose qui est une affection bénigne. Elles concernent surtout les chattes âgées de plus de 10 ans.

La mastose touche plus particulièrement les jeunes chattes, souvent dans les 2 semaines suivant les chaleurs. Elle est aussi rencontrée chez les chattes suite à la prise de la pilule contraceptive et chez les chattes gestantes. De rares cas ont été rapportés chez des femelles stérilisés et chez des chats mâles.

En général, l’état général de la chatte reste bon. Dans de rares cas, les masses peuvent s’ulcérer lorsqu’elles sont très volumineuses, ce qui peut conduire à une altération de l’état général de l’animal.

Lorsque la mastose se développe chez les chattes gestantes ou après les chaleurs, on observe généralement une régression spontanée des masses dans les jours ou semaines après que les masses aient atteint leur taille maximale. Les récidives sont rares.

Lorsque la mastose apparaît suite à la prise de la pilule, on observe souvent la persistance de nodules au niveau des chaînes mammaires. Il est alors conseillé de les retirer chirurgicalement.

 

Comment traiter cette affection ?

La prise en charge thérapeutique de la mastose mammaire est différente de celle des tumeurs mammaires. Il est parfois nécessaire de réalise réaliser des cytoponctions afin de confirmer le diagnostic de fibro-adénomatose.

Un traitement médical peut être mis en place : celui-ci consiste en plusieurs injections d’un antagoniste de la progestérone. Ce traitement permet le plus souvent une régression totale des masses. Attention, il est important de savoir si la chatte est gestante avant de réaliser ce traitement car celui-ci entraîne un avortement.

Si des nodules persistent après le traitement médical, il est conseillé de les enlever chirurgicalement.

Enfin, il est déconseillé de donner la pilule aux chattes car elle favorise l’apparition de problèmes de santé tels que la fibro-adénomatose mammaire, les tumeurs mammaires, les pyomètres, etc… N’hésitez pas à lire notre fiche « Pourquoi ne pas donner la pilule à sa chatte ? » pour plus de renseignements.

 

 

Crédit photo istock.