L’hydrothérapie pour le chien

l'hydrothérapie
L'hydrothérapie est très utile pour la rééducation fonctionnelle chez le chien.
La physiothérapie désigne l’ensemble des traitements curatifs ou préventifs qui utilisent des agents physiques naturels ou artificiels. L’hydrothérapie, aussi appelée balnéothérapie, est une forme de physiothérapie qui repose sur les bienfaits de l’eau. Elle est très utile lors de la rééducation fonctionnelle chez les animaux de compagnie et elle est un complément essentiel des traitements traditionnels. La physiothérapie a tout d’abord été utilisée chez les chevaux, mais elle se développe de plus en plus chez les chiens.

 

L’hydrothérapie, pour qui ?

L’hydrothérapie permet de soulager les animaux souffrant de troubles locomoteurs d’origine orthopédique ou neurologique (fractures, dysplasie des hanches, atrophie musculaire, hernie discale, fracture vertébrale, etc). Elle est plus rarement utilisée pour l’entrainement afin de développer les muscles et les capacités de l’appareil cardio-respiratoire du chien.

Lors d’affections nécessitant une intervention chirurgicale, l’hydrothérapie peut être utilisée en postopératoire mais aussi en préopératoire, pour remuscler le chien et améliorer les résultats de l’opération.

L’hydrothérapie est aussi indiquée lors d’affections ne nécessitant pas d’opération, en complément ou en traitement alternatif au traitement médical, comme pour l’arthrose par exemple.

 

Quels sont les principes de l’hydrothérapie ?

L’hydrothérapie est une méthode de choix lors de la rééducation fonctionnelle des chiens grâce aux principes suivants :

  • Les mouvements sont facilités : grâce à la poussée d’Archimède, le poids apparent du corps est allégé ce qui permet de soulager les articulations et de faciliter les mouvements. Plus le corps est immergé dans l’eau et plus la perte de poids apparent sera importante, on pourra donc ajuster le niveau de l’eau en fonction du travail recherché. Cela permet aux chiens de réaliser des mouvements même lorsqu’ils ne sont pas possibles au sol. Enfin, le chien a de nouveaux repères dans l’eau et il effectuera des mouvements qu’il ne réalise plus au sol, par appréhension par exemple.
  • L’équilibre est plus facile à établir : l’enveloppement du corps par l’eau facilite l’établissement de l’équilibre, ce qui peut être utile chez les chiens paralysés par exemple suite à une hernie discale.
  • Tous les muscles sont sollicités : l’hydrothérapie permet de faire travailler l’ensemble des muscles du corps afin de maintenir la posture dans l’eau.
  • Le travail des muscles est intensifié : la résistance liée à la viscosité de l’eau permet d’intensifier le travail des muscles lors des mouvements.
  • L’activité cardiorespiratoire est stimulée par l’activité physique.

 

Quels sont les bénéfices de l’hydrothérapie ?

L’objectif de l’hydrothérapie est de récupérer le maximum des capacités locomotrices. La rééducation est souvent longue et il est rare que la récupération soit complète. L’hydrothérapie permet d’accélérer et d’optimiser la récupération des animaux.

Les principaux effets de l’hydrothérapie sont de diminuer les douleurs, limiter les conséquences néfastes de l’inflammation (arthrose par exemple) et de l’immobilisation (fibrose, amyotrophie, etc…), de favoriser la cicatrisation, de stimuler le système nerveux et de restaurer les mouvements.

 

Comment réaliser de l’hydrothérapie ?

L’idéal est de disposer d’une grande piscine à contre-courant. C’est néanmoins un équipement coûteux que vous trouverez exclusivement dans des centres de rééducation.

Chez les petits chiens, il est possible d’utiliser une baignoire et de le faire marcher. La température de l’eau doit être comprise entre 24°C et 28°C.

Chez les chiens de plus grande taille, lorsque les conditions le permettent, il est possible de les faire marcher ou nager dans un plan d’eau.

Si votre chien nécessite une rééducation fonctionnelle par hydrothérapie, votre vétérinaire pourra vous conseiller et vous orienter vers des centres de rééducation si nécessaire.

 

Découvrez l'interview de Valérie Guigardet, vétérinaire fondatrice du centre Vetokinesis, qui nous parle de l'hydrothérapie et de la physiothérapie en général.

Crédit photo iStock.