Mon animal a de l'arthrose, que faire ?

Mon animal a de l'arthrose, que faire ?
Il est très important de surveiller le poids de son animal pour sa santé et son bien-être.
L'arthrose est une affection fréquente chez les chiens et les chats. C'est une maladie qui évolue dans le temps et qu'il n'est malheureusement pas possible de guérir. Elle nécessite une grande implication des propriétaires car de nombreux traitements sont souvent nécessaires pour soulager l'animal. Ces différents traitements évoluent au cours du temps.

 

L'arthrose est due à la destruction progressive et irréversible du cartilage. C'est une affection fréquente chez le chien et chez le chat, notamment chez les animaux âgés.

L'arthrose est une maladie chronique non curable et assez difficile à prendre en charge. Elle nécessite généralement la mise en place de plusieurs traitements et actions sur le long terme. Ceux-ci évolueront au cours du temps, il est important de réaliser des suivis réguliers chez le vétérinaire.

Le traitement dépend du stade de la maladie et de la cause sous-jacente. L'objectif des traitements est d'augmenter le confort de l'animal et ralentir l'évolution de la maladie. Voici les différents points sur lesquels reposent la prise en charge de l'arthrose :

 

Une bonne "formation" des propriétaires

Il est très important que les propriétaires comprennent cette maladie et qu'ils soient impliqués pour une bonne gestion de l'arthrose.

Mis à part les médicaments sur prescription vétérinaire, il existe des médecines alternatives, des modifications de l'environnement et de l'activité de l'animal ainsi que des compléments alimentaires qui peuvent être utiles pour améliorer le confort de l'animal et diminuer le recours aux médicaments.

Les propriétaires doivent connaître les signes de douleur chez leur animal (réticence au déplacement notamment) qui doivent amener à consulter un vétérinaire.

Il existe des colliers d'activité qui offrent des informations très utiles sur l'activité et le confort des chiens. Ils sont très utiles aux vétérinaires pour voir notamment s'il y a une amélioration de l'activité de l'animal suite à la mise en place d'un traitement.

 

Le poids

Il est très important de surveiller le poids des chiens qui souffrent d'arthrose. En effet, un excès de poids augmente la douleur et la boiterie.

Pour les animaux en surpoids, un régime est fortement conseillé. Il est important de peser régulièrement son animal pour suivre l'évolution du poids.

 

Alimentation et compléments alimentaires

Il existe des aliments thérapeutiques sur prescription vétérinaire qui sont spécialement conçus pour les chiens arthrosiques.

Il est aussi possible de donner à l'animal un complément alimentaire contenant de préférence des acides gras oméga-3, dont l'efficacité clinique a été prouvée.

 

Collier aux huiles essentielles

Il existe le collier Yoos pour le confort articulaire qui vise à améliorer le confort de l'animal. Il est composé d'huiles essentielles qui sont diffusées progressivement. Il contient de l'huile essentielle de Gaultheria qui se dégrade en une molécule proche de l'aspirine. Cette molécule est naturelle, il y a une diminution considérable du risque d'effets secondaires liés à cette molécule par rapport à l'aspirine qui est synthétisé.

Attention : ce collier convient uniquement aux chiens. Ne pas l'utiliser pour les chats.

 

Modifications de l'environnement et de l'activité physique

Des adaptations sont à prévoir à la maison, il faut notamment prévoir un couchage confortable pour soulager les articulations de l'animal au repos. Il existe des coussins à mémoire de forme qui sont très utiles pour les chiens arthrosiques.

Il peut aussi être nécessaire de mettre des tapis pour éviter que le chien glisse aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de la maison.

Il est aussi important d'adapter le niveau d'exercice de l'animal et d'éviter certains jeux qui peuvent être traumatiques pour les articulations. Les chiens ayant besoin de faire travailler aussi bien leurs fonctions cognitives que de faire de l'exercice, cela peut être l'occasion d'occuper son chien différemment : cacher sa balle plutôt que de lui lancer par exemple, installer des jouets éducatifs, etc...

 

Interventions chirurgicales

Il est parfois nécessaire d'intervenir chirurgicalement. La pose d'une prothèse de hanche permet généralement la disparation des symptômes.

Parfois, le cartilage atteint est enlevé voire l'articulation est "soudée" (arthrodèse) pour augmenter le confort de l'animal.

 

Traitements médicaux

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont très utiles lors de douleurs arthrosiques. Contrairement aux idées reçues, ces médicaments sont généralement sûrs d'emploi avec peu d'effets secondaires. La durée du traitement dépend de l'intensité de la douleur.

Les corticoïdes sont moins utilisés, ils ont notamment des effets secondaires trop importants à moyen terme.

D'autres médicaments peuvent être utilisés par les vétérinaires (morphinique injectable par exemple).

ll est aussi possible de réaliser des injections intra-articulaire de plasma riche en plaquettes. Celui-ci possède de nombreux facteurs de croissance dans le qui aident à limiter la réduction de l'inflammation. Le protocole consiste en deux injections à un mois d'intervalle suivies d'un rappel 6 à 8 mois plus tard.

Il est aussi possible de faire des injections intra-cellulaires de cellules souches dont leur action repose sans doute sur le fait qu'elles sécrètent des cytokines et facteurs anti-inflammatoires.

Enfin, un médicament contenant des anticorps monoclonaux sera bientôt disponible. Ce médicament présente l'avantage d'agir de façon ciblée, il est sans toxicité et agit a priori sur une longue durée.

 

Médecines douces

Il est possible de réaliser de la physiothérapie pour améliorer le confort de l'animal :

  • Massages réalisés à la maison après avoir été montrés par un vétérinaire ou dans un centre de physiothérapie
  • Balnéothérapie qui permet de renforcer la musculature de l'animal et conserver une activité articulaire
  • Laser : il présente des effets anti-inflammatoires, anti-douleur, décontracturants et cicatrisants

L'acupuncture peut aussi être tentée pour améliorer le confort du chien.

 

 

 

 

 

Crédit photo Fotolia.