Les poules et la canicule

Les poules et la canicule.
Les poules supportent mal la chaleur car elles ne peuvent pas transpirer.
Avec des étés caniculaires et parfois même des journées printanières déjà très chaudes, préserver la santé de vos poules passe par la mise en place de mesures adaptées. Les poules supportent très mal des chaleurs extrêmes. Voici quelques conseils pour assurer le bien-être de vos poules en cas de canicule et de forte chaleur.

 

Comment les poules régulent leur température corporelle ?

Comme les humains, les poules ont une température corporelle constante. Elles sont donc capables de réguler la température de leur corps : on parle de thermorégulation. Les poules se rafraichissent par voie respiratoire en haletant pour faire sortir l’excès de chaleur. Par contre, les poules n’ont pas de glandes sudoripares et elles ne transpirent pas.

Les poules possèdent des plumes qui leur offrent une isolation thermique importante. Les poules ont plus de plumes en hiver qu’en été. Lorsque les températures sont élevées, elles se protègent de la chaleur en plaquant leurs plumes les unes contre les autres et en écartant légèrement les ailes.

La respiration participe également à l’évacuation de la chaleur et à la thermorégulation. Les poules peuvent haleter lors des fortes chaleurs.

 

Comment reconnaître les signes d’un coup de chaleur ?

La poule halète, le bec grand ouvert et son rythme de respiration s’accélère. Elle est couchée au sol, les ailes écartées pour évacuer un maximum de température corporelle. Elle n’a aucun intérêt pour la nourriture et une absence de réponses à des stimulations.

Le meilleur moyen est de la rafraichir avec un linge humide. Puis laisser la sécher tranquillement à l’ombre, à l’écart des autres poules.

 

Que faire pour aider vos poules à supporter la canicule ? 

  • Veillez à une bonne hydratation de vos poules, vous pouvez ajouter un glaçon dans de l’eau bien fraîche et prévoyez que l’abreuvoir soit à l’ombre. Vous pouvez également humidifier un peu l’aliment.Vous pouvez aussi donner à vos poules des fruits et légumes frais riches en eau, tels que : concombre, salade, tomate, courgette, melon, fraises, brugnons,…. La pastèque est une excellente source d’hydratation. De l’herbe verte et fraiche est la bienvenue.
  • N’hésitez pas à utiliser un brumisateur pour rafraichir vos poules.
  • Ne confinez pas vos poules dans un petit poulailler dans la mesure du possible, et assurez-vous que vos poules aient un endroit ombragé dans le jardin.
  • Enfin, vous pouvez disposer un ventilateur devant le poulailler, celui-ci doit être placé à l’ombre de préférence. Sinon, vous pouvez aussi arroser le toit. Attention, ne mouillez pas l’intérieur ! L’humidité est l’ennemie des poules. Par forte température, une bonne circulation de l’air est primordiale dans un poulailler. Il faut au moins deux ouvertures pour créer un flux d’air. Gardez le poulailler propre avec une litière fraiche.
  • Si vos poules ne s’alimentent pas : pas d’inquiétude ! Tout comme vous, elles ont meilleur appétit lorsqu’il fait plus frais. Par conséquent, essayez de nourrir vos poules tôt le matin avant le lever du soleil et le soir pour stimuler leur appétit.

 

Crédit photo iStock.