Les affections de la bouche chez les rongeurs et lapins

Les affections de la bouche chez les rongeurs et lapins
Un défaut d'usure des dents est le plus souvent lié à une alimentation inadaptée.
Les problèmes dentaires sont bien malheureusement largement répandus chez les rongeurs et lagomorphes. En effet, chez ces petits animaux, les dents poussent de façon continue, si bien que toute usure inadéquate peut engendrer de gros problèmes. Pour mieux comprendre ce dont peut souffrir votre compagnon et ce qu'il est possible de faire pour lui, voici quelques explications...

 

Les causes de malocclusions dentaires

Le mauvais positionnement des dents fait partie des problèmes les plus fréquemment rencontrés dans presque toutes les espèces de rongeurs et chez les lapins. Leurs dents poussent en permanence si bien que lorsqu'elles ne se font plus face (on parle alors de malocclusion), elles ne s'usent plus correctement et poussent alors anormalement.

Ce problème peut avoir plusieurs origines :

  • alimentaire : pour user correctement leurs dents, les lapins et rongeurs doivent ronger et mastiquer de nombreuses heures dans la journée. C’est pour cela que le foin est primordial et doit constituer la plus grande part de leur alimentation. Aussi, un mauvais rapport calcium/phosphore et une carence en vitamine D peut jouer un rôle dans les maladies dentaires.

Pour plus de détails, n'hésitez pas à lire notre fiche santé "les aliments qui usent les dents".

  • congénitale (ou génétique) : dans le cas d'une malformation de naissance, les premiers problèmes dentaires apparaissent alors très tôt, dès les premières semaines de vie et seront chroniques durant toute la vie de l’animal. C'est notamment le cas chez les lapins nains.
  • traumatique : à la suite d'un choc ou d'une fracture au niveau des mâchoires.

 

Les différents types de malocclusion dentaire

Un problème de malocclusion dentaire peut concerner différents niveaux de la mâchoire :

  • Les incisives (le problème est souvent héréditaire)

- Les incisives supérieures du lapin qui ne s'usent plus reviennent vers l'intérieur de la cavité buccale et risquent de rentrer dans le palais.

- Les incisives inférieures, en revanche, poussent vers l'avant et risquent de blesser la lèvre supérieure.

- Chez les autres rongeurs, les incisives inférieures poussent vers le haut en direction du palais.

  • Les molaires

Ce type de malocclusion est acquis soit par une alimentation insuffisamment riche en fibres (consultez notre fiche "l'apport de fibres dans l'alimentation des rongeurs et lapins" pour plus d'informations) soit secondairement à une malocclusion congénitale des incisives.

Ce problème empêche les animaux de prendre les aliments avec les dents (et donc de s'alimenter normalement) et cela peut entraîner des lésions de la cavité buccale. Pour éviter ces inconvénients, votre vétérinaire devra couper régulièrement les incisives de votre lapin ou rongeur en cas de problème d'affrontement de celles-ci. Pour plus de détails, voir notre fiche "comment couper les dents de mon lapin".

 

A retenir : Les problèmes de dents chez les lapins et rongeurs apparaissent lors de défaut d'usure dentaire souvent à la suite d'un régime alimentaire inadapté : c'est-à-dire lorsque la ration est trop riche en granulés et pauvre en foin. La composante génétique intervient notamment chez le lapin nain.

Pour un complément d'informations, vous pouvez également lire notre fiche santé "les problèmes de dents chez le lapin".

 

Crédit photo iStock.