Comment réduire les frais vétérinaires pour mon animal ?

Comment réduire sa facture vétérinaire
La visite vaccinale permet de réaliser un bilan de santé à votre animal et ainsi de détecter au plus tôt l'apparition de maladies
Parce qu’avoir un animal en bonne santé permet d’éviter de nombreux frais vétérinaires, voici quelques éléments pour garder votre animal en forme, et par conséquent réduire votre facture vétérinaire !

 

1) Vaccinez votre animal et emmenez-le tous les ans pour un bilan de santé

La vaccination permet de protéger votre animal contre de nombreuses maladies qui peuvent être très graves et entraîner sa mort. Il est donc important de prévenir l’apparition de ces maladies.

Par ailleurs, les frais engagés pour la vaccination sont inférieurs à ceux des traitements nécessaires si votre animal venait à tomber malade.

La visite vaccinale permet également de réaliser un bilan de santé annuel à votre animal, afin de s’assurer que tout va bien, et de détecter au plut tôt l’apparition de maladies éventuelles. Ceci permet de traiter le plus précocement possible et d’éviter les complications possibles, et ainsi d’assurer un avenir meilleur à votre animal.

 

2) Traitez votre animal contre les parasites toute l'année

Il est important de vermifuger régulièrement votre animal, tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois puis tous les 3 mois.

Les parasites internes peuvent entraîner des troubles plus ou moins graves sur la santé de nos compagnons. Il convient de traiter préventivement, et systématiquement, car on ne voit que très rarement les vers dans les selles, même s'ils sont présents dans l'intestin.

La vermifugation est importante pour préserver la santé de votre compagnon : les vers présents dans le tube digestif peuvent en effet spolier une partie des nutriments apportés par l'alimentation, et affaiblir l’animal en provoquant un amaigrissement et des carences, malgré une alimentation en théorie adaptée.

La vermifugation permet de plus à l’animal d’avoir un système immunitaire plus performant, elle évite les problèmes digestifs et dermatologiques (les vers digestifs peuvent être responsables de chutes de poils, de démangeaisons) ainsi que les carences en vitamines et en minéraux.

Le traitement contre les parasites externes (puces, tiques) doit être fait toute l’année et renouvelé en fonction de la durée d’action du produit utilisé.

Ce traitement permet d’éviter de nombreux problèmes et ainsi des frais vétérinaires. En effet, certains animaux sont allergiques aux piqûres de puces et peuvent avoir des réactions qui nécessiteront un traitement long, couteux et fastidieux… Par ailleurs, les puces peuvent transmettre des œufs de vers digestifs, le ténia. De même, les tiques peuvent transmettre des maladies : la piroplasmose, l’erlichiose, la maladie de Lyme. Il est donc important des les prévenir avec un traitement antiparasitaire efficace.

Pour plus d’informations, consultez nos fiches santé sur les parasites et maladies parasitaires chez le chien et chez le chat.

 

3) Faites stériliser votre animal

La stérilisation permet de prévenir l’apparition de nombreuses maladies :

  • le pyomètre, les grossesses nerveuses et les tumeurs ovariennes chez la femelle ;
  • les problèmes prostatiques et les tumeurs testiculaires chez le mâle.

Ceci permet par ailleurs de réduire le risque de bagarre et ainsi de blessures, ainsi que la transmission de maladies comme le FIV et le FeLV chez le chat.

Pour plus d’informations, consultez nos fiches santé sur la stérilisation de la chatte et de la chienne, et la castration du chat et du chien.

 

4) Donnez une alimentation de qualité

Une alimentation à base de croquettes de qualité Premium offrira à votre animal une alimentation équilibrée avec des ingrédients de qualité, plus facilement digestibles. Les croquettes Premium sont parfaitement adaptées aux besoins physiologiques des animaux, quelque soit leur stade physiologique. Ceci permet ainsi de favoriser une croissance optimale chez le chiot, de garder un adulte en bonne santé, et d’accompagner au mieux le chien ou le chat âgé en lui offrant des apports nutritionnels optimaux.

Pour plus d’informations, consultez nos fiches sur l’alimentation de votre chien et de votre chat, et découvrez des aliments premium pour chien et pour chat sur la boutique Wanimo.com.

Il est également important de ne pas donner de restes de tables à votre animal pour ne pas déséquilibrer sa ration et être à l’origine d’une prise de poids. Si vous souhaitez lui donner des friandises, c’est tout à fait possible, mais avec modération ! Et il faudra déduire l’apport énergétique apporté par les friandises à la ration de croquettes de votre animal.

 

5) Sécurisez votre maison et votre terrain

Il faut notamment éliminer les éléments toxiques de l’environnement de votre animal : en effet, certaines plantes, produits d’entretien de la maison, ainsi que certains médicaments et aliments destinés à la consommation humaine sont très toxiques pour nos animaux : détergents, chocolat... Il faut donc éviter que votre animal puisse les atteindre.

Il faut de même surveiller le terrain et les endroits où vous allez promener votre animal. De nombreux éléments peuvent en effet venir perturber la vie de votre animal : épilletschenilles processionnaires, herbicides, insecticides, anti-limace, raticides

Il est également important de bien clôturer le terrain afin d’éviter les fugues de vos chiens et ainsi les accidents de la voie publique.

De la même manière, il est important, pour un chat vivant en appartement, de bien fermer les fenêtres et de protéger le balcon pour éviter les chutes.

 

6) Eduquez votre animal

L’éducation est très importante.

Elle permet notamment d’éviter un certain nombre de troubles comportementaux.

En effet, votre animal a besoin, pour son bien-être de savoir quelles sont les règles. Ceci est important pour éviter un « flou hiérarchique » dans la tête de votre chien. Il faudra respecter l’horaire des repas, lui choisir un lieu de couchage adapté, et d’une manière générale lui apprendre à être indépendant de vous. Notamment, c’est vous qui devez initier les moments de jeu et de câlins, et pas votre chien qui doit venir vous les réclamer.

Pour plus d’informations, consulter notre fiche sur l’éducation du chiot.

Il est également important d’apprendre la marche en laisse et les ordres de base à un chien (rappel, non, assis, couché, pas bougé…). Ceci est important pour pouvoir gérer son chien. Par exemple, le « Non » permet d’éviter qu’il mange quelque chose de néfaste pour lui si vous le voyez faire. Le rappel permet d’éviter des accidents de la voie publique ou des bagarres avec d’autres animaux…

Il est important d’apprendre ces ordres à votre chien à l’aide de renforcements positifs (caresses, friandises), pour que cela reste un plaisir pour le chien !

Pour plus d’informations, consulter notre fiche sur les apprentissages du chien.

 

7) Gardez votre animal en forme et actif

Il est important de garder son animal actif, en lui faisant faire de l’exercice.

Ceci permet notamment de réduire les risques de surpoids, qui sont délétères pour la santé de votre animal. Le surpoids favorise en effet l’apparition de maladies comme le diabète, les calculs urinaires chez le chat. L’obésité favorise également les troubles ostéo-articulaires et cardiovasculaires. Il est donc important de maintenir son animal en forme et actif.

De plus, faire de l’exercice permet à l’animal de ne pas s’ennuyer, ceci est indispensable à son bien-être !

 

8) Brossez les dents de votre animal

Un entretien régulier de la bouche et des dents de votre animal favorise une bonne hygiène bucco-dentaire et limite ainsi l’apparition de tartre.

Il existe des dentifrices pour chiens ou chats, sous forme de pâte appétente à appliquer sur les dents à l’aide d’une brosse à dent ou d’un doigtier.

Mais il est également possible d’utiliser des produits sous forme de poudre ou de liquide à mettre dans l’eau de boisson ou les croquettes, du dentifrice en spray, ou des lamelles à mâcher.

Ainsi, en prenant soin des dents de votre compagnon depuis son jeune âge, vous lui éviterez des détartrages par la suite.

Le tartre peut de plus avoir des effets néfastes sur la santé de votre animal. Pour plus d’informations, consultez nos fiches santé sur le tartre chez le chien et chez le chat.

 

9) Assurez votre animal

Parce qu’un propriétaire, même en prenant toutes les précautions possibles, n’est jamais à l’abri d’une maladie ou d’un accident sur son animal, avoir une bonne assurance santé animale lui permettra de pouvoir garantir les meilleurs soins possibles à son animal.

En effet, même si la médecine vétérinaire fait sans cesse d’énormes progrès, permettant de maintenir en bonne santé nos compagnons, elle a aussi un coût. Les examens et les actes peuvent être rapidement très élevés, et parfois être un obstacle pour certains propriétaires.

Il est ainsi important, lorsque l’on veut protéger son animal, de l’assurer dès son plus jeune âge.

 

En résumé, la prévention est très importante pour maintenir nos animaux en bonne santé et donc éviter les frais vétérinaires !

Crédit photo Istock.