L'anorexie chez les reptiles

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un reptile refuse de s'alimenter.
Il n'est pas toujours facile d'y remédier tant il existe d'espèces différentes et variées, dont la biologie (milieu de vie, reproduction, alimentation) et la pathologie (maladies bactériennes, parasites) n'est pas toujours bien connue et est l'affaire de spécialistes.

On peut toutefois tenter de classer les grandes causes d'anorexie en quatre catégories.

L'Anorexie de stress

Ces animaux sauvages subissent un stress important due à leur capture, leur transport et leur changement d'habitat. Soyez patient et donnez-leur du temps pour s'habituer à leur nouveau milieu de vie.

Cela peut durer plusieurs semaines chez les serpents. Plus l'espèce est réputée timide, plus l'animal est capturé âgé, plus la période d'adaptation sera longue.

Les serpents en particulier sont capables de ne pas s'alimenter pendant quelques mois sans séquelles évidentes. On a pu voir des serpents refuser de s'alimenter pendant plus d'un an, jusqu'à leur mort. Les iguanes sont également très sensibles au stress.

La présence d'une cachette est souvent indispensable pour ces animaux timides et craintifs (les boïdés en particulier, boas et pythons).

Il est important de les manipuler de façon progressive et de s'en abstenir dans les premiers jours d'arrivée.

Nous vous conseillons une vermifugation par un vétérinaire car ces animaux sont bien souvent parasités et les vers peuvent aggraver l'anorexie.

Vous pourrez également essayer de stimuler la reprise de l'appétit de votre compagnon par de courtes périodes de réchauffement de son habitat (ou par un bain tiède).

Vous pourrez aussi tenter d'exposer l'animal au rayonnement solaire direct mais attention certains reptiles, (les grands lézards surtout), peuvent devenir momentanément agressifs après cette exposition.

 

L'Anorexie naturelle

Il existe certains évènements naturels au cours desquels un reptile ne s'alimente pas.

  • En période de reproduction (mâles en période d'accouplement, surtout boas et pythons, ou femelles en fin de gestation), les animaux présentent fréquemment de l'anorexie
  • En période de mue, ils ne s'alimentent généralement pas non plus
  • En cas de températures très basses, les reptiles entrent parfois en hibernation si les conditions s'y prêtent, ou en estivation en cas de fortes chaleurs.

L'anorexie est dans l'ordre des choses. Veillez à contrôler la température ambiante et l'équilibre des durées de jour et de nuit.

 

Mauvaises conditions de captivité

Les conditions de captivité sont essentielles chez les reptiles. Maintenir un animal en captivité de façon idéale est mal connu pour certaines espèces (voir notre Fiche Santé sur l'organisation et l'entretien du terrarium).

La moindre variation de l'un des paramètres d'élevage est susceptible d'entraîner une anorexie: baisse de température, humidité mal adaptée, cycle nycthéméral inadéquat…

L'alimentation peut également être inappropriée : proie trop grosse, inhabituelle (certains pythons par exemple refuseront des souris s’ils sont habitués à manger des gerbilles dans les conditions naturelles).
Soyez  attentif aux habitudes alimentaires de votre reptile et essayez de varier l'alimentation jusqu'à la reprise de l'appétit (pour les lézards et les tortues tout particulièrement).

La vie en collectivité (grande concentration d'animaux, congénères inconnus…) peut être également un facteur de stress supplémentaire chez certaines espèces.

 

Anorexie associée à la maladie

Toute pathologie chez le reptile se traduit par l'anorexie.

Il peut s'agir de blessures, brûlures, infections bactériennes, virales, parasites, troubles métaboliques (carences ou excès de vitamines, insuffisance rénale)…
Veillez à ce que votre compagnon s'alimente car un animal stressé, qui de surcroît ne s'alimente pas, est susceptible de développer des infections bactériennes secondaires pouvant aggraver son état, voire conduire à son décès.

Une anorexie qui dure trop longtemps peut entraîner des dégâts irréversibles.

Consultez un vétérinaire si les problèmes persistent.

 

L'anorexie chez un reptile, notamment un nouvel arrivant, est complexe et parfois insoluble : certains animaux iront jusqu'à se laisser mourir malgré tous vos efforts.

Les points essentiels auxquels il faut veiller sont :

  • conditions de vie (température, humidité, abreuvement, lumière)
  • période d'adaptation après l'achat
  • minimum de manipulations
  • vermifugation correcte.

Gardez à l'esprit les conditions naturelles durant lesquelles votre reptile ne s'alimente pas.
Si malgré toutes vos précautions rien n'y fait, faites examiner votre animal par un vétérinaire afin de contrôler son état de santé.