Peut-on donner du paracétamol à un chien ?

Lire la suite : Peut-on donner du paracétamol à un chien ?Le paracétamol est couramment utilisé en humaine pour soigner les maux du quotidiens : douleurs faibles à modérées et fièvre. Le paracétamol étant disponible sans ordonnance en pharmacie, l’automédication est fréquente avec ce médicament. Pouvons-nous toutefois donner ce médicament à nos chiens sans danger lorsqu’ils ont mal quelque part ou de la fièvre ? Nous allons voir ci-dessous qu’il est fortement déconseillé de donner ce médicament à son animal sans prescription médicale. Une consultation chez un vétérinaire est nécessaire.

Mon chien traine son derrière par terre : le signe du traineau

Lire la suite : Mon chien traine son derrière par terre : le signe du traineauVous avez peut-être déjà vu votre chien poser ses fesses par terre et avancer en s'appuyant sur ses pattes avant, il traine ainsi son derrière par terre. Ce signe est appelé "signe du traineau", il se manifeste lors de prurit anal ou d'irritation de la zone anale ou péri-anale. Dans quels cas survient ce signe du traineau, quelles sont les affections qu'on peut suspecter et que faire ?

La maladie valvulaire dégénérative chez le chien

Lire la suite : La maladie valvulaire dégénérative chez le chien La maladie cardiaque la plus fréquente chez le chien est la maladie valvulaire dégénérative. Elle touche préférentiellement les chiens de petite taille. Certains sont prédisposés comme les chiens de race Cavalier King Charles. Nous vous proposons d’en savoir plus sur cette maladie, son diagnostic et son traitement.

Mon chien éternue

Lire la suite : Mon chien éternueLes éternuements occasionnels chez le chien ne sont pas inquiétants tout comme chez l’homme. Par contre, des éternuements fréquents et/ou associés à d’autres symptômes (difficultés respiratoires, jetage nasal, etc…) sont à prendre au sérieux. Nous vous proposons de découvrir les différentes causes pouvant être responsables d’éternuements chez le chien. Les éternuements sont à différencier du reverse sneezing ou éternuement inversé.