Les médecines naturelles pour votre chat

Lire la suite : Les médecines naturelles pour votre chatDe plus en plus au centre des discussions, les médecines dites « douces » ou « alternatives » séduisent de plus en plus  grâce à leur côté « naturel » : qu’en est t’il pour nos animaux ? Sont-elles complémentaires ? Assez efficaces pour remplacer les traitements « classiques » ou « allopathiques » ? Existe-t-il un effet placebo chez l’animal ? De nombreuses questions, parfois moins de réponses.

Et l'homéopathie pour mon chat ?

Lire la suite : Et l'homéopathie pour mon chat ?Avec ses adeptes et ses détracteurs, l’homéopathie est une discipline plutôt largement utilisée en médecine humaine, perçue comme une médecine douce aux effets indésirables réputés inexistants. Elle peut aussi être utilisée chez le chat.

L'hyperthyroïdie du chat

Lire la suite : L'hyperthyroïdie du chatLa glande thyroïde est située dans le cou et sécrète des hormones indispensables à la régulation du métabolisme basal de l'animal. L'hyperthyroïdie est la conséquence d'une hypersécrétion de ces hormones et les signes cliniques résultent d'un dérèglement du métabolisme. C'est une maladie assez fréquente chez le chat âgé, dont l'issue est fatale si elle n'est pas diagnostiquée et traitée rapidement...

La gingivostomatite chez le chat

Lire la suite : La gingivostomatite chez le chatLa bouche est le premier organe digestif : un chat qui ne mange pas a peut être une douleur dans la cavité buccale, il faut y penser ! Parmi les affections de cette cavité buccale, viennent en premier les gingivites, le complexe gingivite-stomatite. Souvent ces affections deviennent chroniques et sont très difficiles à gérer, d'autant plus que leurs conséquences sont graves dès lors que le chat refuse totalement de s'alimenter...

Epilepsie chez le chat

Lire la suite : Epilepsie chez le chatOn parle ici d'épilepsie au sens large du terme (série de crises convulsives répétées) et non de l'épilepsie essentielle, que certains auteurs considèrent même comme inexistante chez le chat. Les crises convulsives sont plus fréquentes chez le chien que chez le chat, toutefois le chat peut présenter des crises convulsives pour diverses raisons. Il s'agit d'un symptôme qui met en évidence que quelque chose fonctionne mal. Voici les réponses à toutes vos questions sur ce symptôme très impressionnant et tout ce que vous devez savoir à ce sujet.