La calicivirose chez le chat

Lire la suite : La calicivirose chez le chatLa calicivirose est une maladie due à un virus : le calicivirus. Le calicivirus est généralement bien connu des propriétaires de chats car c’est un agent du coryza. Nous vous proposons de découvrir cette maladie ainsi que les moyens de prévention et les traitements possibles.

Le typhus du chat

Lire la suite : Le typhus du chat

Le typhus du chat est aussi appelé la panleucopénie infectieuse féline. C'est une maladie mortelle et contagieuse due à un virus de la famille des Parvovirus. Assez rare aujourd'hui grâce à la vaccination, on peut toutefois la rencontrer chez des chats non vaccinés, surtout ceux vivant en communauté.

Le FIV du chat

Lire la suite : Le FIV du chat

Le syndrome d'immunodéficience acquise du chat est une maladie virale grave. Elle est due à un virus appelé F.I.V. (Feline Immunodeficiency Virus), qui appartient au groupe des rétrovirus. Cette maladie est responsable d'une immunodéficience qui rend le chat vulnérable aux infections, comme le SIDA chez l'homme.

Le coryza du chat

Lire la suite : Le coryza du chat

Le coryza du chat est une maladie infectieuse complexe, car elle n'est pas due à un seul microbe, mais à l'association de plusieurs virus et de bactéries. C'est une maladie contagieuse qui peut être grave et contre laquelle il est très important de vacciner. Le coryza peut mettre en danger la vie du chat qui présente des troubles respiratoires et souvent une perte d'appétit. Comment reconnaître cette maladie et que faire en cas de symptômes ?

La rage féline


Lire la suite : La rage féline

C'est une des maladies les plus connues car elle fait peur !  En effet, elle est transmissible à l'homme et est toujours mortelle. Le renard et le chien sont très souvent incriminés lors de cas de rage. Et le chat dans tout ça ?

La péritonite infectieuse féline (PIF)

Lire la suite : La péritonite infectieuse féline (PIF)

Cette maladie virale atteint surtout les jeunes chats vivant en collectivité. Cette maladie très grave peut atteindre différents organes et donc se présenter sous des formes différentes. Il faut pourtant bien la reconnaître car c'est l'une des premières causes de mortalité chez les jeunes chats.