Comment savoir si mon oiseau est malade ?

Comment savoir si mon oiseau est malade ?
Contactez rapidement un vétérinaire si vous observez la moindre anomalie, il pourra vous dire si une consultation est nécessaire.
Il est souvent difficile pour les propriétaires de savoir si leur oiseau est malade. En effet, les oiseaux présentent des symptômes frustres et lorsque que ceux-ci sont observés par les propriétaires, il est généralement nécessaire d’agir vite et de consulter rapidement un vétérinaire. Nous allons voir quels sont les points à surveiller quotidiennement et les signes d’alerte.



Son état général et son comportement

Un oiseau qui dort plus que d’habitude, qui ne se déplace plus, qui n’a plus d’activité exploratoire, qui reste en boule dans le fond de sa cage… doit amener à consulter rapidement un vétérinaire. Les oiseaux exprime souvent de façon frustre une maladie. Parfois, seul un abattement est constaté par les propriétaires.



Son appétit et sa consommation d’eau

Si votre oiseau mange et boit peu voire plus du tout, il faut aussi prendre en charge cela rapidement. Il s’agit de symptômes peu spécifiques qui peuvent être rencontrés dans de nombreuses maladies.
Le vétérinaire réalisera un examen clinique complet afin de voir si d’autres symptômes sont présents pour l’orienter dans son diagnostic.
Le poids est aussi important à surveiller chez les oiseaux.



Son plumage

Lorsqu’un oiseau a les plumes ébouriffées, alors cela est souvent le signe d’une maladie, que ce soit une maladie générale ou cutanée.
Les oiseaux peuvent aussi avoir moins de plumes, la peau est même parfois à nue. On rencontre cela notamment lorsque les animaux présentent des maladies parasitaires. Une maladie virale, la maladie du bec et des plumes, peut aussi entraîner une repousse des plumes de façon anormale après la mue puis la chute de celles-ci. Les oiseaux peuvent aussi s’arracher eux-mêmes des plumes : on parle de picage. Plusieurs causes peuvent en être responsables : une alimentation inadaptée, des conditions de vie non adaptées, etc… N’hésitez pas à lire notre fiche sur le picage chez l’oiseau pour plus de renseignements.



Sa respiration

Les oiseaux sont sujets aux troubles respiratoires, ils peuvent être dus à des problèmes liés à l’environnement ou l’alimentation, à des agents infectieux, à une allergie…
Une respiration plus rapide, des éternuements, un jetage nasal, de la toux, une respiration bouche ouverte, une extinction de voix, etc… sont des signes d’appel d’une affection respiratoire chez les oiseaux.  Il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire.
Pour plus de détails sur les affections respiratoires chez l’oiseau, n’hésitez pas à lire notre fiche sur le sujet.



L’aspect des fientes

La couleur, la consistance et la fréquence des fientes sont importantes à prendre en compte. Le cloaque peut aussi être souillé lors de diarrhée.
Les oiseaux peuvent par exemple présenter de la diarrhée à cause d’un problème parasitaire, alimentaire, infectieux, etc…



La ponte

Une femelle, en période de reproduction, peut présenter une rétention d’œuf aussi appelée mal de ponte. Cela peut être dû à des carences, une femelle présentée trop jeune à la reproduction ou ayant des pontes trop rapprochées, etc…
Les femelles présentent alors un abattement, une perte d’appétit, parfois des difficultés respiratoires ainsi que des tentatives de ponte infructueuses. Il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire.

La liste précédente n’est pas exhaustive, d’autres symptômes peuvent être rencontrés chez les oiseaux : vomissements, boiterie, plaies, etc…

En conclusion, nous vous conseillons de bien examiner tous les jours votre oiseau et de consulter un vétérinaire si vous observez la moindre anomalie.

Crédit photo istock.