Les maladies digestives chez les rongeurs et lapins

Les afections digestives des rongeurs
En cas de diarrhée, consultez rapidement un vétérinaire

Les affections digestives sont très fréquentes chez les rongeurs et lagomorphes. Compte-tenu de la fragilité toute particulière de la flore digestive dans ces espèces, il est indispensable de considérer tout problème digestif chez votre petit compagnon avec le plus grand sérieux. Le pronostic dépendra de la rapidité de mise en place de mesures adaptées.

 

Les trichobézoards

Les trichobézoards sont des boules de poils qui se forment au niveau de l'estomac ou des intestins et qui bloquent le transit intestinal de l'animal. Cela est fréquent chez les lapins -notamment ceux à poils longs-, chez les cobayes et les chinchillas. Cela est aussi très répandu sur les animaux fortement parasités ou chez les rongeurs qui s'ennuient et qui se lèchent beaucoup pour s'occuper.

Les symptômes observés sont de l'anorexie, un amaigrissement et un ralentissement voire un arrêt de transit.

Le traitement consiste à relancer le transit et permettre l'évacuation des poils. Dans les cas les plus graves, une chirurgie (entérotomie) est nécessaire.

Nous vous conseillons en prévention d'offrir un espace suffisant, ainsi que des jeux, à votre compagnon afin d'éviter qu'il ne s'ennuie et ne passe son temps à faire sa toilette. En période de mue, il est nécessaire de brosser votre compagnon tous les jours afin d'éliminer le poil mort qu'il risque d'ingérer lors de son toilettage.

 

Les diarrhées

Les rongeurs et lapins peuvent avoir de la diarrhée. Etant donnée leur petite taille, ils peuvent se déshydrater très rapidement. La diarrhée doit être traitée rapidement sous peine d'entraîner le décès de l'animal en 48-72 heures. Les symptômes sont : selles liquides, faiblesse, perte d'appétit, fièvre, et douleur abdominale importante.

Plusieurs causes sont possibles :

  • alimentaire : en effet, une alimentation inadaptée ou un changement brutal est très fréquemment la cause de diarrhées. Les diarrhées d'origine alimentaire sont dues à certains fruits et légumes frais donnés en trop grande quantité, ou introduits dans la ration brutalement sans transition progressive, ou en mauvais état de conservation, ou tout simplement toxiques...

Découvrez notre fiche santé sur les aliments toxiques chez les lapins et rongeurs.

  • une infection bactérienne : par des colibacilles (en période néonatale et au moment du sevrage le plus souvent), des salmonelles (les lapins, cobayes et chinchillas y sont très sensibles), des bactéries du type Clostridium (quelquefois conséquence d'un régime alimentaire trop riche en protéines ou trop pauvre en cellulose chez le hamster, le cobaye et le chinchilla),
  • des traitements antibiotiques ou anti-inflammatoires,
  • une bactérie Bacillus piliformis responsable de la maladie de Tyzzer (qui peut atteindre les souris et hamsters, voire les rats et les cobayes...),
  • une infection virale (coronavirus, rotavirus, parvovirus),
  • une infestation parasitaire : par les coccidies (sensibilité maximale au moment du sevrage ou après un stress, surtout chez les cobayes et chinchillas) ou par d'autres vers digestifs. Les animaux atteints de coccidiose présenteront de la diarrhée et/ou un gros ventre, signe de la présence de gaz dans les intestins, ceux souffrant de vers digestifs auront en général de la diarrhée et pourront présenter de l'auto-multilation de la queue et du pourtour de l'anus.

La prévention passe par une alimentation stable, adaptée à chaque espèce et de bonne qualité. En complément, vous pouvez lire notre fiche sur l'apport d'aliments frais dans la ration des lapins et rongeurs.

Dans la Boutique Wanimo.com, vous trouverez un large choix d'aliments de qualité pour les chaque espèce de rongeurs et pour les lapins. Évitez toujours un changement d'alimentation brutal : une transition alimentaire devra être respectée lors de tout changement d'aliment.

A retenir : En cas de diarrhée, consultez rapidement un vétérinaire.

 

Les ballonnements

Les ballonnements existent surtout chez le lapin. Ils peuvent être dus : au stress, à une erreur alimentaire, à une diarrhée, ou encore à des trichobézoards.

L'animal a le ventre distendu et est abattu. Il est alors nécessaire de consulter un vétérinaire au plus vite.

 

Conclusion

Quelque soit la cause, si votre lapin ou votre rongeur semble avoir des problèmes digestifs et paraît abattu, nous vous recommandons de consulter rapidement un vétérinaire car une diarrhée, un ralentissement ou un arrêt du transit peuvent rapidement entraîner la mort chez un lapin ou un rongeur.

N'oubliez pas que la meilleure prévention est de donner à votre petit compagnon une alimentation parfaitement adaptée à ses besoins, c'est-à-dire spécialement conçue pour son espèce et, une alimentation constante et de bonne qualité. Sans oublier de toujours lui laisser de l'eau propre à disposition.

 

Crédit photo Fotolia.