Le torticolis chez les lapins et rongeurs

Torticolis ou syndrome vestibulaire des rongeurs et lapins
La tête penchée est souvent le signe d'une atteinte neurologique
Lorsqu'un lapin ou un rongeur a la tête penchée sur un côté, on parle de torticolis ou de syndrome vestibulaire. Cela peut être assez handicapant pour l'animal allant d'une simple tête penchée à des pertes d'équilibre et une impossibilité de s'alimenter... A quoi peut être due cette affection, comment peut-on en trouver l'origine et que faire ?

 

Pourquoi mon lapin ou mon rongeur a la tête penchée ?

Parmi les troubles neurologiques, le port de tête penché est un motif de consultation plutôt fréquent chez les rongeurs et lapins.

On parle de syndrome vestibulaire ou de torticolis, ce syndrome peut être assez impressionnant avec un animal qui n'arrive plus à se déplacer sans tomber, qui roule sur le côté dès qu'on le met debout, qui ne peut plus manger...

L'apparition peut être progressive ou soudaine.

Les causes de ce syndrome vestibulaire sont :

Et plus rarement :

  • un autre parasite : Psoroptes qui peut entrainer un port de tête penché à cause de la douleur, mais dans ce cas il n'y a aucun signe nerveux
  • un abcès cérébral
  • une tumeur
  • un traumatisme (chute, coup)
  • une intoxication
  • les accidents vasculaires cérébraux sont extrêmement rares dans ces espèces (non décrit chez le lapin)

 

Que faire en cas de syndrome vestibulaire ?

Il faut bien sûr consulter un vétérinaire qui pourra examiner l'animal et établir un diagnostic après des examens complémentaires.

Il pourra réaliser une prise de sang pour une sérologie pour détecter l'encéphalitozoonose, des examens d'imagerie (radiographie, endoscopie, scanner, IRM).

Le traitement dépend de la cause : il pourra s'agir d'un traitement anti-parasitaire ou antibiotique, d'un traitement chirurgical en cas de traumatisme ou de certaines otites...

La douleur sera également prise en charge et un gavage sera mis en place durant l'hospitalisation car le lapin et les rongeurs résistent très mal au jeun.

 

Le pronostic du syndrome vestibulaire n'est pas forcément mauvais : certains lapins récupèrent complètement leurs capacités motrices en quelques jours seulement.