Les tumeurs mammaires chez la chienne

Les tumeurs mammaires chez la chienne
Pour diminuer le risque de tumeurs mammaires chez une chienne, il est conseillé de la faire stériliser avant ses troisièmes chaleurs.
A l’instar du cancer du sein chez la femme, les chiennes peuvent souffrir de tumeurs mammaires. Il s’agit de masses tumorales qui se développent à partir du tissu mammaire. Nous proposons d’en savoir plus sur les tumeurs mammaires ainsi que sur les moyens de prévention.

 

A quoi correspondent les tumeurs mammaires ?

Rappels anatomiques : les chiennes possèdent deux chaînes mammaires composées de 5 mamelles soit un total de 10 mamelles. Il existe toutefois une variation du nombre de mamelles selon les chiennes. Les mamelles sont drainées par les ganglions axillaires et inguinaux superficiels.

Les tumeurs mammaires sont fréquentes chez la chienne. Elles correspondent au développement de masses tumorales à partir du tissu mammaire.

Elles sont rencontrées le plus souvent chez les chiennes âgées et non stérilisées. Au moment du diagnostic, les deux chaînes peuvent être touchées par des tumeurs mammaires.

Les tumeurs mammaires sont malignes dans 50% des cas. La nature de la tumeur ne dépend pas de la taille de la masse : une petite masse peut être maligne et métastaser dans d’autres organes.

Le pronostic dépend de la nature de la tumeur. Les tumeurs bénignes sont de meilleur pronostic que les tumeurs malignes. Les tumeurs bénignes peuvent aussi être problématiques si elles deviennent volumineuses. 

Un bilan d’extension pourra être fait pour savoir si la tumeur a déjà disséminée dans les ganglions ou dans d’autres organes. On va notamment chercher s’il n’y a pas de métastases dans les ganglions axillaires et inguinaux superficiels (qui drainent les glandes mammaires) et dans les poumons (mais dans le cerveau, le foie, etc…). Cela permet d’en savoir plus sur le pronostic : la présence de métastases est un facteur pronostique négatif.

 

Quelles sont les traitements les plus courants ?

Le traitement proposé par le vétérinaire dépendra de la présence de métastases, de la taille de la tumeur, de l’état de santé de l’animal, etc…

Voici les traitements qui peuvent être mis en place :

 

La chirurgie

Si une intervention chirurgicale est envisagée, il est conseillé de retirer les tumeurs mammaires le plus rapidement possible. Une analyse histologique des masses permettra de connaître leur nature (bénignes ou malignes) et d’en savoir plus sur le pronostic. Il est conseillé d’enlever l’ensemble de la chaîne mammaire car sinon on observe le développement d’une nouvelle tumeur sur la même chaîne dans 60% des cas dans l’année qui suit. Les deux chaînes mammaires ne peuvent pas être retirées en même temps : deux interventions chirurgicales devront être prévues pour les chiennes ayant des tumeurs mammaires sur les deux chaînes.

 

La chimiothérapie

Il s’agit uniquement d’un traitement palliatif, qui est mis en place lorsque la tumeur a déjà métastasée. Cela permet d’améliorer le confort de vie de l’animal. Elle est mise en place en complément d’une intervention chirurgicale (exérèse des tumeurs).

La chimiothérapie ne permet pas de faire disparaître les métastases mais limiter l’évolution l’extension de la tumeur. A noter que la chimiothérapie est mieux tolérée chez l’animal qu’en humaine : consulter notre fiche sur le sujet pour plus de renseignements.

 

Traitement anti cyclo-oxygénase

C’est un traitement qui peut être mis en place en complément du retrait des masses. En effet, les tumeurs peuvent exprimer une enzyme que l’on appelle la cyclo-oxygénase. Des études ont montré que les chiennes souffrant de tumeurs exprimant peu cette enzyme ont une médiane de survie plus importante que celles qui l’expriment beaucoup.

 

Comment prévenir les tumeurs mammaires ?

Les progestatifs favorisent l’apparition des tumeurs mammaires. Il est donc déconseillé d’utiliser des contraceptifs chez la chienne.

Il est par contre conseillé de stériliser les chiennes précocement pour limiter le risque de tumeurs mammaires. La stérilisation avant les troisièmes chaleurs de la chienne diminue beaucoup le risque d’apparition de tumeurs mammaires. N’hésitez pas à lire notre fiche sur la stérilisation chez la chienne

Crédit photo Fotolia.