Le Sacré de Birmanie

Le Sacré de Birmanie
Diva, Sacré de Birmanie
Malgré une légende très romantique se passant en Birmanie avec un moine khmer et une déesse d’or aux yeux saphir, il semblerait que le Sacré de Birmanie soit né de l’union d’un siamois ganté de blanc et d’un persan en France dans les années 1920. La race est alors reconnue en 1926 en France.

Son allure est imposante et son ossature lourde par rapport à sa taille et il est très musclé. Sa tête est plutôt arrondie et ses joues sont pleines. Ses yeux sont souvent impressionnants : d’un bleu le plus intense possible, ronds et très grands.

Son pelage est très soyeux et quelque soit la couleur (noir ou seal, bleu, lilas, chocolat, red, crème…), la robe reste colourpoint : masque, oreilles, pattes et queue sont plus foncés que le reste du corps. Mais attention, le bout des pattes des Sacrés de Birmanie reste toujours blanc !

Tranquille, calme et posé, le Sacré de Birmanie s’adapte parfaitement à la vie en appartement. Il est doux et affectueux mais aura, bien sûr, besoin de se dépenser et de jouer. C’est un chat volontaire, un peu possessif qui ne supporte pas l’indifférence !

Taille : moyenne à grande
Poids : 3 à 6 kg
Caractère : calme et volontaire
Origine : incertaine mais sûrement France
Poils : mi-longs

 

Crédit photo A. Bleyen - Diva - Wanimo.