Faut-il vacciner un chat qui ne sort pas ?

Vaccination chat d'intérieur
La vaccination contre certaines maladies est importante même si le chat ne sort pas
Même si votre chat vit en appartement et ne semble pas confronté aux dangers extérieurs, il est important de le vacciner contre certaines maladies. En effet, il peut être exposé à des agents infectieux sans être en contact avec des chats malades. Les protocoles de vaccination peuvent par contre être allégés par rapport aux chats qui ont accès à l’extérieur.

 

Quels sont les risques pour un chat qui ne sort pas ?

Les agents responsables du coryza et du typhus sont résistants dans le milieu extérieur. Même si votre chat ne sort pas, ces agents peuvent être transmis passivement à votre chat par vos vêtements, chaussures, etc…

Le typhus ou panleucopénie féline est une maladie due à un virus. Elle est responsable essentiellement de symptômes gastro-intestinaux. C’est une maladie grave qui peut rapidement être mortelle, notamment chez les jeunes chatons.

Le coryza est une maladie due à des virus et des bactéries. Elle est responsable d’éternuements, d’un larmoiement, d’un jetage nasal, de fièvre, etc… Le coryza peut être plus grave, conduire à une anorexie, un amaigrissement... La vaccination ne permet pas de protéger les chats contre tous les agents du coryza mais contre ceux responsables des symptômes les plus graves. La vaccination permet de diminuer l’intensité des signes cliniques et la fréquence des épisodes de coryza.

La leucose féline est une maladie virale grave transmise essentiellement par contact direct entre chats. Elle concerne donc surtout les chats qui ont accès à l’extérieur.

Enfin, la France est indemne de rage et la vaccination des chats contre la rage n’est pas obligatoire en territoire français. Par contre, elle est obligatoire pour voyager à l’étranger et elle peut être demandée par certaines pensions animalières ou lieux de vacances par exemple.

 

En pratique, comment protéger votre chat ?

La vaccination est fortement conseillée pour protéger les chats contre des maladies graves.

Pour les chats qui n’ont jamais accès à l’extérieur, il est recommandé de les vacciner contre le typhus et le coryza.

Les nouvelles recommandations encouragent à renforcer la primo-vaccination et à réaliser trois injections de primovaccination à 8, 12 et 16 semaines.

Le premier rappel doit être effectué un an plus tard puis les rappels ultérieurs peuvent être espacés et réalisés tous les 3 ans.

Le vétérinaire traitant établira le protocole qui convient le mieux à l’animal en fonction de son mode de vie.

Attention, n’oubliez pas de signaler à votre vétérinaire si votre chat a accès à l’extérieur même pendant une courte période dans l’année (pendant les vacances par exemple). En effet, il sera sans doute nécessaire de protéger votre chat contre la leucose féline et de réaliser des rappels annuels pour une meilleure protection contre le coryza.

Pour les chats qui sont gardés en pension par exemple, il est important de le signaler au vétérinaire traitant car ils sont en contact avec d’autres chats donc les risques de maladies sont plus importants. Les pensions peuvent aussi exiger que l’animal soit vacciné contre la rage.

N’hésitez pas à lire notre fiche « Faut-il réaliser des vaccins tous les ans ? » pour plus de renseignements.

 

Bon à savoir : des visites annuelles chez le vétérinaire sont très importantes même si les rappels de vaccination sont espacés. Le vétérinaire pourra ainsi faire le point avec vous sur l’alimentation de votre chat, son comportement, sa santé, etc…