Le chat bouché

Le chat bouché
Une obstruction urinaire est une urgence absolue chez le chat.
On parle de chat bouché lorsqu'un chat se met régulièrement en position pour uriner sans réussir à éliminer ses urines. Cette affection est due à une obstruction dans l'urètre (conduit permettant l'évacuation des urines de la vessie à l'extérieur du corps). Cette affection est très douloureuse pour le chat et une consultation en urgence chez un vétérinaire est nécessaire.

 

Qu'est ce qu'une obstruction urinaire ?

Il existe un groupe d'affections chez le chat que l'on appelle maladies du bas appareil urinaire félin (MBAUF) touchant la vessie et/ou l'urètre des chats et qui peuvent être responsables d'obstruction urinaire : on parle alors de MBAUF obstructive.

Dans le cas de MBAUF obstructive, le chat ne peut plus uriner : on parle de "chat bouché". Le chat ne pouvant plus uriner, le volume de la vessie augmente.

Une obstruction urinaire est une urgence médicale absolue : une consultation en urgence chez un vétérinaire est nécessaire. En effet, si l'obstruction urinaire n'est pas levée, alors le volume de la vessie continue d'augmenter ce qui est très douloureux pour le chat. Cela provoque aussi des troubles métaboliques qui peuvent conduire à un coma. Enfin, si l'urine n'est pas éliminée, des lésions rénales irréversibles peuvent apparaître. Une prise en charge précoce est donc nécessaire.

 

Quelle est l'origine d'une obstruction urinaire ?

C'est une affection fréquemment rencontrée chez les chats castrés en surpoids et sédentaires. Les obstructions urinaires sont rares chez les femelles.

Chez le mâle, l'obstruction urinaire se situe généralement dans l'urètre pénien, qui correspond à la partie la plus étroite de l'urètre.

La principale cause de MBAUF obstructive est la formation d'un bouchon urétral, composé de cellules inflammatoire, mucus et cristaux urinaires. Des calculs urinaires peuvent aussi être responsables d'obstruction urinaire.

Le mécanisme conduisant à la formation des bouchons urétraux n'est pas parfaitement connu. Il semblerait que cela soit favorisé par le stress, la sédentarité (chats vivants en appartement), une alimentation exclusivement composée de croquettes, par la présence de plusieurs chats dans un foyer et par un surpoids.

Les symptômes rencontrés lors d'obstruction urinaire sont :

- une envie fréquente d'uriner (pollakiurie)

- des mictions douloureuses (strangurie)

- la présence de sang dans les urines (hématurie)

- des miaulements fréquents

- un abattement

- des vomissements, etc...

 

Quels sont les traitements mis en place lors d'obstruction urinaire ?

En urgence, la prise en charge est la même quelle que soit l'origine de l'obstruction : sondage urinaire, perfusion, prise en charge de la douleur, etc... Le sondage urinaire est réalisé sous anesthésie générale.

Des examens complémentaires seront également réalisés (prise de sang, analyse urinaire, etc...) afin d'évaluer les éventuelles séquelles et le pronostic de l'animal.

Il faudra ensuite surveiller que le chat urine correctement à son retour à la maison car ce sont malheureusement des pathologies pour lesquelles on rencontre souvent des récidives. Le traitement mis en place pour limiter les récidives dépendra de l'origine de l'obstruction.

Voici par ailleurs quelques conseils pour limiter les récidives (quelque soit l'origine de l'obstruction) :

- faire maigrir votre chat s'il est en surpoids :
Il est conseillé de rationner votre chat pour lui permettre d'atteindre son poids idéal. Il est déconseillé de lui donner des à-côtés (restes de table, friandises,etc...) car sinon le rationnement ne servira à rien. N'hésitez pas à demander la quantité d'aliment que vous devez donner à votre chat à votre vétérinaire traitant.
Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre fiche conseil sur l'obésité chez le chat.

- stimuler l'activité physique de votre chat :
Pour cela, nous vous conseillons d'enrichir l'environnement de votre chat avec des jouets, arbres à chat, griffoirs, etc...Vous pouvez par exemple lui donner son alimentation au sein d'un jouet distributeur comme le pipolino, qui stimule l'activité physique des chats. En effet, les chats ne peuvent pas manger directement comme dans une gamelle mais ils doivent faire rouler le distributeur pour récupérer les croquettes qu'il contient.
Nous vous invitons à lire notre fiche "Quel jouet pour mon chat ?" pour savoir quels jouets conviendront le mieux à votre chat et notre fiche Augmenter l'activité du chat d'intérieur.

- l’alimentation : une alimentation thérapeutique peut être nécessaire pour limiter le risque de récidives (sur prescription vétérinaire). Il est également recommandé de nourrir les chats sujets aux obstructions urinaires avec une alimentation humide ou avec un mélange de croquettes et de pâtées : on parle de bi-nutrition. En effet, les pâtées contiennent 75 à 80% d'eau, ce qui permet de diluer les urines et de limiter le risque d'affection de l'appareil urinaire.
Il est aussi conseillé de stimuler la consommation d'eau de votre chat. Pour cela, vous pouvez installer une fontaine à eau car les chats sont généralement attirés par l'eau en mouvement.

- diminuer l'anxiété de votre chat
Vous pouvez par exemple installer un diffuseur de phéromones apaisantes, le Feliway, les phéromones aideront votre chat à se sentir bien dans son environnement. Le jeu est également un excellent anxiolytique.
Vous pouvez consulter notre fiche sur le stress chez le chat pour plus de renseignements.

 

 

Crédit photo iStock.