Collier Yoos : une innovation Ceva pour le confort articulaire du chien

Collier Yoos pour le confort articulaire du chien
Le collier Yoos diffuse des huiles essentielles apaisantes pour les articulations du chien.
L'arthrose est une affection très répandue chez les chiens âgés, une gêne articulaire peut même apparaître de manière prématurée chez les chiens lourds, en surpoids ou ayant souffert d'un traumatisme aux articulations. Pour soulager la douleur causée par l'arthrose des traitements existent sous forme de comprimés, d'injections et cette année, le laboratoire Ceva a innové en mettant sur le marché un nouveau soin sous la forme d'un collier pour soulager les douleurs articulaires des chiens...

 

Les premiers signes de l'arthrose peuvent être : une réticence à l'activité, un manque de tonus ou d'entrain, une raideur des mouvements, une boiterie à froid (au lever ou après une période de station couchée), des difficultés pour marcher, sauter ou courir... Mieux vaut alors agir vite afin de ne pas entrer dans le cercle vicieux : lorsque le chien a mal il bouge le moins possible, ce qui accentue encore plus les douleurs liées à l'arthrose. Il est en effet conseillé de maintenir un minimum d'exercice physique pour éviter l'aggravation, mais pour cela il faut absolument traiter la douleur.

Il est primordial donc d'agir dès les premiers signes de douleur.

Jusqu'à ce jour vous pouviez donner des chondroprotecteurs : des compléments alimentaires qui nourrissent les articulations et contiennent des composés qui agissent aussi sur la douleur et consulter votre vétérinaire, qui pouvait mettre en place un traitement à base d'anti-inflammatoire. Des aliments médicalisés pour soutenir les articulations existent aussi.

Ceva a développé Yoos, un collier pratique et innovant pour apaiser les douleurs articulaires, on dispose donc d'une nouvelle forme de traitement.

 

Yoos contient un mélange d'huiles essentielles apaisantes qui permettent de soulager la douleur articulaire :

  • huile essentielle de Gaultheria, qui contient du salicylate de méthyle, qui se dégrade en acide salicylique. L'acide salicylique n'est autre que l'aspirine, on comprend donc bien l'effet anti-douleur de cette huile essentielle.
  • huile essentielle de Rosmarinus officinalis

Ces huiles essentielles se diffusent régulièrement dans le corps de l’animal et pénètrent à travers la peau pour un meilleur confort articulaire. Il faut bien placer le collier au contact de la peau de votre chien pour une meilleure diffusion. Les composés pénètrent par la peau et sont ensuite conduits aux articulations par voie sanguine.

Yoos favorise donc la mobilité du chien âgé et aide au confort articulaire. C’est scientifiquement prouvé (Mono-centric Field Proof of Concept Study about YOOS collar; Study report no: CLT/D932/1618; Romain Delcombel, DVM, PhD. Ceva Santé Animale. 2016.). Les premiers résultats sont visibles dès 3 jours.

 

Grâce à sa matrice en polymère brevetée, le collier Yoos permet un relargage progressif et contrôlé des huiles essentielles apaisantes. Son action apaisante perdure pendant 30 jours.

Les propriétaires des chiens qui ont utilisé Yoos parlent d'"une nouvelle jeunesse", d'un chien "plus heureux" et d'un produit "facile à utiliser".

 

Découvrez dès maintenant le collier Yoos pour le confort articulaire du chien.

 

Bon à savoir :

- la perception de l'odeur du collier s'estompe rapidement et est divisée par deux au bout d'environ 3 jours.

- le collier Yoos peut être utilisé en même temps que des chondroprotecteurs, leurs actions sont complémentaires. Le collier Yoos agit sur l’inconfort alors que les chondroprotecteurs et les aliments spécifiques pour chiens à sensibilité articulaire, protègent le cartilage afin d'éviter sa dégradation.

- Le collier Yoos peut être conservé en cas de baignade simple mais doit être retiré lors de shampoing.

- Il n'est pas conseillé d'utiliser le collier Yoos en même temps qu'un collier antiparasitaire.

- Le collier Yoos ne convient pas aux chats : il contient de l’huile essentielle de gaulthérie qui contient un dérivé de l'acide acétylsalicylique. Or, cette substance peut être toxique chez le chat.

 

Crédit photo Ceva.